+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Théo Ngwabidje Kasi, Gouverneur de la Province du Sud-Kivu. Photo crédit tiers
Théo Ngwabidje Kasi, Gouverneur de la Province du Sud-Kivu. Photo crédit tiers
Politique

SUD-KIVU : « Oui, le télégramme est authentique, le Gouverneur Théo Ngwabidje a été notifié de sa déchéance » (MININTERSECAC)

2.18Kviews

Depuis ce 25 février 2023, il circule dans les réseaux sociaux un télégramme notifiant Théo Ngwabidje de sa déchéance à la tête de la province du Sud-Kivu. Signé par Molipe Jean-Claude, vice-ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières (MININTERSECAC), ce « message officiel », en noir-blanc, qui sème du doute confie l’intérim à Marc Malago, vice-gouverneur, et demande à Ngwabidje de prendre toutes les dispositions utiles y relatives. Pendant que les uns qualifient ce texte de « fake news » monté de toute pièce par les détracteurs de Ngwabidje, les autres y croient.

Contacté, le député et rapporteur de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu Amani Kamanda Jacques confirme la nouvelle et s’en réjouit.

Joint au téléphone, Fortunat Mukagi, secrétaire du cabinet adjoint au Ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières à Kinshasa, confirme également l’authenticité de ce télégramme signé le 24 février 2023.

« Il s’agit d’un document authentique du Ministère », a-t-il confirmé.
Télégramme du MININTERSECAC du 24 février 2023
Télégramme du MININTERSECAC du 24 février 2023

Quelques dates retenues dans ce feuilleton

Le 19 avril 2019: Théo Ngwabidje élu gouverneur de la province du Sud-Kivu et entre en fonction le 9 mai 2019.

Le 21 décembre 2021 : Vote de la 3ème motion de censure initiée par les députés provinciaux du Sud-Kivu. Comparativement aux deux précédentes, cette motion avait déchu Ngwabidje et tout son gouvernement.

Le 8 février 2022 : Le gouvernement Ngwabidje réhabilité par la Cour Constitutionnelle après introduction d’un recours.

Le 30 octobre 2022 : Ngwabidje adhère à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti présidentiel.

Le 24 novembre 2022 : Les députés provinciaux du Sud-Kivu votent la motion de censure (la 4ème) ayant déchu une fois de plus Ngwabidje et son équipe. Une forte crise institutionnelle s’installe en province car l’équipe de l’exécutif provincial refuse de démissionner.

Le 14 février 2023 : L’assemblée provinciale du Sud-Kivu saisit alors le ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières dans sa correspondance portant déchéance du gouvernement du Sud-Kivu.

Le 24 février 2024 : En réponse, le vice-ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, représentant son titulaire en mission, notifie Ngwabidje de sa déchéance et désigne le vice-gouverneur comme intérimaire en attendant la tenue des élections d’un nouveau gouverneur.

Le 24 février 2023 : Théo Ngwabidje saisit la Cour Constitutionnelle et demande l’inconstitutionnalité de la motion de censure votée contre lui et son gouvernement par les élus provinciaux en novembre 2023, dénonçant « une procédure entachée d’irrégularités. »

Le désormais « camarade » du Président Félix Tshisekedi, du Ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito Wa nkoy, et de tant d’autres « hautes personnalités » au sein de l’UDPS, partira-t-il définitivement à quelques 10 mois de nouvelles élections générales au pays ? Les yeux de Ngwabidje et son équipe restent maintenant tournés vers la Cour Constitutionnelle. Cette cour, les réhabilitera-t-elle une fois de plus ?

Lire aussi: SUD-KIVU : Qui pour remplacer Théo Ngwabidje ?

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp