Action humanitaire en RDC : La CRRDC compte lancer un vaste programme de SBC avec ses partenaires au Sud-Kivu

0
146

Soucieux de sauver des vies, la Croix-Rouge de la République Démocratique du Congo (CRRDC) en partenariat avec la Fédération Internationale de la Croix-Rouge (FICR), vont bientôt disposer d’un programme de Surveillance à Base Communautaire (SBC). Présents à l’hôtel Mont Kahuzi dans la ville de Bukavu le 15 Octobre, les experts et partenaires intervenant dans le secteur de la santé ont apprécié et ont encouragé cette nouvelle plate-forme digitale. Ce projet de la CRRDC dans la province du Sud-Kivu est appuyé par la FICR grâce à la Croix-Rouge Belgique.

Dans son élaboration, ce projet a pour objectif de signaler en temps réel, les risques de santé et événements inhabituels. Communiquer en temps réel avec les professionnels de la santé pour des actions à entreprendre et appuyer la réponse en cas de flambée d’une épidémie. Pour sa mise en œuvre, il est prévu une cartographie des zones les plus vulnérables par apport aux facteurs de risques qui guidera l’implantation des points focaux selon l’accessibilité et priorité des zones. Les craintes sont que, les besoins risquent d’élargir le champs d’intervention par rapport aux moyens des unitaires. ces derniers encouragent d’autres partenaires à emboîter le pas à la Croix-Rouge dans cette réponse très attendue.
La division provinciale de la Santé (DPS) juge très important le projet et invite d’autres organisations à soutenir l’initiative.

‘’Nous pensons que ce système sera utile pour la population de la province pour vu que l’on puisse capaciter ses prestataires tel qu’il se doit et qu’ils soient dotés des outils nécessaires. C’est un programme qui va nous aider nous tous dans la surveillance. La Croix-Rouge ne peut pas couvrir seule toutes les zones, nous invitons d’autres partenaires à pouvoir emboîter le pas à cette initiative parce qu’il faut que la communauté soit également impliquée. Notre souci est d’atteindre toutes les zones de santés parce que, cela nous permettra d’avoir des alertes précoce et de prendre des mesures recause en cas des éventuels épidémies ou catastrophes,’’ fait savoir le Dr Nzigo John de la DPS.

Dans ces premiers échanges des idées sur la faisabilité vis à vis des réalités du terrain, les participants encouragent ce nouveau système d’alerte précoce dans le secteur de la santé. Après les précisions de ce cadre d’échange entre partenaires, il est impératif que les activités soient à long terme. Les partenaires impliqués auront à réaliser plusieurs supervision conjointe le long du projet. La SBC à travers cette nouvelle forme va se réaliser grâce à un téléphone basique, qui sera entrain de produire des sms d’alerte codés. Dans le système de cette plate-forme, la liste des codes sera donnée selon les risques de santé (cas). Dès le lancement, les volontaires, les relais commentaire et toutes personnes impliquées dans le programme passeront par une formation.

‘’C’est un projet qui va donner une repense par apport à la problématique qui se pose toujours dans notre province en ce qui concerne la situation des épidémies. S’il y a vraiment une bonne surveillance à base communautaire, les zones et aires de santé aurons des atout pour faire face à des évènements qui peuvent se présenter. Nous allons créer un pool des volontaires de la Croix-Rouge et relais communautaires des zones de santé dans l’exécution de cette surveillance à base communautaire. Nous allons couvrir quelques zones au départ selon nos moyens et la faisabilité,’’ précise le Dr Sylvain Kateta, chef de division Santé et action sociale à la CRRDC/Sud-Kivu.

Il sied de préciser que par l’appui toujours de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge, ce même projet existe au Sénégal depuis l’an 2018 et prône un succès. En République Démocratique du Congo, le projet ne cible que la partie Est du pays commençant par la province du Sud-Kivu. Bien avant, les volontaires de la Croix-Rouge et les relais communautaires faisaient face aux multiples difficultés pour passer les alertes en cas des événements inhabituels. Aujourd’hui la Croix-Rouge apporte une solution.


Amisi Musada Emérite

Comments are closed.