Internews en pleine atelier avec les partenaires. le 23 octobre 2020 à l'hôtel Mont Kahuzi

INTERNEWS ET CONSORT: Un projet de 3 millions est lancé pour lutter contre la Covid-19 dans la sous région de Grands Lacs

0
110

L’ONG internationale Internews, une organisation qui a pour mission principale, venir en appui aux médias, travaillant en consortium avec Alerte Internationale, et Pole Institut sous la facilitation financière de l’Union Européenne, venaient de tenir vendredi, le 23 octobre 2020 à l’hôtel Mont Kahuzi.  Cet atelier était animé dans le souci d’informer à leurs partenaires sur les conséquences de la Covid 19 dans la région. Mais aussi fournir des informations nécessaires au près des ses partenaires de la société civile, des médias et des autorités locales  sur les retombées de cette pandémie sur tous les plans de la vie.

Les différents panelistes ont exposé au tour d’un thème global : « médias, société civile et autorités locales : Agir ensemble pour la santé et la paix dans la région de Grands Lacs ». Ces intervenants ont débattu au tour de la problématique de La Covid-19 et son implication sur la vie quotidienne e la populationnel dans la région.

Un nouveau projet et maintenant mis en œuvre par ces trois organisation dans la région de Grand-Lacs juste pour combattre avec toutes les armes possibles la maladie à Covid-19. Une enveloppe de trois millions de dollars est déboursée pour lutter contre la pandémie ainsi que ses conséquences. Le projet sera exécuté sur 3 volets dont : le volet communication, volet transformation de conflits, et enfin la sensibilisation de proximité.

 ‘’Nous Internews, nous nous occupons de la communication mais les collègues d’Alerte Internationale s’occupent du volet transformation des conflits et ceux de Pole Institute font la sensibilisation de proximité. Covid pour nous c’est un problème complexe qu’ il fallait prendre dans toutes ses dimensions. L’information étant un aspect transversal, nous avons estimé que pour cette rencontre de Bukavu il fallait rassembler ces partenaires pour qu’ensemble nous puissions analyser quels sont les besoins en information pour les communautés par rapport à la covid et voir son impact dans la sous région. Ces échanges d’aujourd’hui nous aident à voir plus claire par rapport au travail qui a déjà été fait par les différents acteurs sur le terrain,’’ renchérie Pascal Chiralirwa coordonnateur national de ce projet à l’Internews.

Pour notre source, l’organisation de ces assises lui aurait permis de dénicher les blocages auxquels ses prédécesseurs ont fait face, mais aussi apprendre comment recadrer l’orientation des messages à livrer aux communautés. Le message en soit sera focalisé sur les questions de la santé Covid et ceux liés à la recherche de paix dans la sous région.

Le professeur Eddy modérateur de l’atelier, le passage de cette pandémie à dimension mondiale a causé plusieurs conséquences dans la vie des hommes. L’impact de l’existence de cette redoutable maladie reste visible sur d’autres secteurs de la vie  entre autre : la santé, le conflit, l’économie.

« La communication sur la Covid-19 est difficile par les prestateurs de la santé. En présence des sources d’information très peu crédibles, d’où la population est victime d’une rumeur (désinformation), conséquence tout le monde est devenu prescripteur de médicament. Les gens jusque là continus à douter et pensent que cette maladie est la conspiration internationale pour exterminer le peuple noir. Certains dirigeants se ont servis de la covid19 pour faire ce qu’ils souhaitaient puisque il n y avait plus de contrôle ni de manifestations, » regrette-il.

Rappelons que la philosophie de ce projet selon son responsable c’est de relever le niveau financier de certains médias jusque là abandonnés. Pendant cette période de la pandémie a ruiné l’économie de plusieurs personnes et d’autres ont été renvoyé au chômage.

Patrick Babwine

Comments are closed.