Sud-Kivu : Le journaliste Alexandre Bizimana est en fin libre

0
139

Le journaliste Alexandre Bizimana du groupe de presse Makala Ongeya Yaga est libre après plus d’une demi-journée passée en détention à Lusenda dans le territoire de Fizi.

Lire aussi: RDC: PPI SATISFAIT DE LA LIBÉRATION D’UN JOURNALISTE ET D’UN ACTIVISTE

Cette information est confirmée par les proches du journaliste et par le commissaire de la Police du camp de Lusenda.

« Il a été libéré. On n’a rien demandé pour sa libération. Nous lui avons juste prodigué des conseils. Un journaliste ne devrait pas publier des informations qu’il n’a pas vérifié », fait savoir le commissaire Salumu Ngandu Lucien que nous avons contacté.

Dans le même angle, l’ONGDH PPI, confirme cette information et demande aux autorités politico-administratives, à la PNC et à l’armée de cesser avec les détentions arbitraires des journalistes et défenseurs de droits Humains car elles sont partenaires et non ennemies. Cette organisation fait aussi référence du cas de détention de l’article Black Man arrêté depuis le 30 Octobre et libéré hier 04 Novembre.

« L’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI), une organisation de droit congolais à mandat régional œuvrant pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains et des journalistes informe à toute la communauté de DDH que le journaliste Alexandre Bizimana du groupe de presse Makala Ongeya Yaga et l’activiste Claude Kobi Bausi dit Black Man du mouvement citoyen Raiya Ana Simama sont libres après quelques jours passés en détention », peut-on lire dans un communiqué du 5 Novembre signé par Maitre pascal Mupenda directeurs des programmes de PPI en RDC.

Le journaliste Alexandre Bizimana a été convoqué mardi 04 Novembre 2020 au bureau de la PNC attaché au camp de Lusenda. Il lui était reproché de propager des “faux bruits. Faux retorquent ses confères qui affirment qu’il avait juste récolté les plaintes des motards réfugiés burundais faisant allusion à une megestion de la pandémie à Coronavirus.

Pour rappel le journaliste Alexandre Bizimana a été arrêté à Lusenda le 04 Novembre 2020 et l’activiste Claude Kobi Bausi dit Black Man le 30 Octobre lors d’une manifestation pacifique à Goma.

Thérèse A.

Comments are closed.