Drame à Kamituga: Le gouverneur Ngwabidje boude, la NSCC exige sa présence physique malgré sa délégation

0
335

La nouvelle Société civile du Congo (NSCC) monte au créneau et dénonce la tendance du gouverneur Théo Ngwabidje Kasi à abandonner les victimes de l’éboulement dans les puits d’Or à Kamituga.  Pour tant 24 heures après cet accident mortel, l’autorité provinciale a rassuré avoir déployé une délégation sur place pour une urgente assistance.  Insatisfait de ce qu’il qualifie abandon des ses responsabilités, ces acteurs de la société civile bouchent les oreilles et ne jurent qu’à la présence du gouverneur sur le lieu du drame.

Président ad intérim du cadre provincial de concertation de la société civile et responsable de la NSCC/SK, Faustin Katanga déplore le manque d’implication du maire de la ville de Kamituga dans un terrible affaire nécessitant l’implication de la République.

 ‘’Nous, nous demandons seulement la présence physique du gouverneur à kamituga car celui qui incarne tout au Sud-Kivu.  Dans une entité où il y a un drame qui fait toutes ces victimes et le gouverneur reste chez lui?  Il a peur de quoi? Le mauvais était de la route? Voilà! Dans  un cas échéant pour quoi il ne peut pas faire recours aux voies aériennes? Si le papa n’est pas arrivé au lieu où nous avons perdu autant des gens, il veut que nous lui considérions comment?  Non! Ce n’est pas possible. Il ne doit pas nous envoyer des petits frères pendant qu’il est là. Nous réclamons sa présence là-bas. Il est le papa de la province et celui qui doit décider et décanter beaucoup des situations. Ne pas y aller, c’est considérer qu’il a abandonné la population de ce coin là’’ se plaint Faustin Katanga, président de la NSCC.

Pour plus des détails à ce énième drame dans les carrières minières de la  province du Sud-Kivu à l’Est de la RDC, Faustin Katanga dresse un bilan de plus de 74 victimes alors que, le gouvernement provincial pensait à plus ou moins 50. 

‘’Je voudrais également donner des précisions par apport à ce drame. Il s’agissait de deux puits d’Or qui appartenaient aux gens bien connus. Selon le rapport de leur cahier de pointage, régulièrement qu’il avait 47 creuseurs qui se trouvaient dans le premier puits. Appart ce chiffre, vous devez savoir aussi qu’il aurait plusieurs autres personnes (transporteurs) dedans parce que, ce jour là ils devraient sortir des pierres de minerais. Le deuxième puits appartenait à un monsieur reconnu au nom de Mivene. Sa liste aussi démontre 27 creuseurs hormis aussi les transporteurs. Quand on parle de plus de 74 personnes c’est déjà un drame qui devrait interpeler toutes les autorités. Nous nous demandons toujours, qu’est fait le gouverneur à Bukavu face à un tel drame. Délégué x et y à sa place n’est pas professionnel au degré de ce drame’’ précise t- il ensuite.

Mwenga à deuil

Mwenga à deuil

Rappelons que c’est la pluie qui s’est abattue sur la ville de Kamituga le vendredi 11 Septembre à partir de 15h10’ jusqu’à 16h15’, qui aurait endeuillé ce milieu. Les corps engloutis ont fait plus de 24 sans qu’ils ne soient retrouvés malgré les efforts fournis sur place.  Plusieurs source rencontré demandent aux élus de demander au ministre provincial de mine de présenter sa démission, mais aussi au procureur de diligenter une enquête rapide afin de rétablir les responsabilités et punir les coupables. 

Amisi Musada Emérite

 

Comments are closed.