INSALUBRITÉ : Bukavu exposée à des épidémies dues aux immondices stockées en cette période

0
141

Des déchets et immondices pullulent dans la ville de Bukavu pendant cette période pluvieuse. La population craint le pire en regrette la négligence que  la mairie affiche dans la gestion de déchets. Pour les élus du peuple, la mairie dort alors que la population souffre. Tout en encourageant la population dans leurs démarches, les députés promettent parler de la question lors de la session parlementaire prochaine. Le maire dans ces propos ne cesse d’accuser l’irresponsabilité et l’incivisme de la population dans la question d’insalubrité.

L’honorable Homer Bulakali condamne les associations fictives créée par la mairie non pas pour rendre la ville propre, mais juste pour rançonner les paisibles citoyens. Ce dernier sollicite l’accompagnement de la population pour que les élus parviennent à décrocher ce qu’ils veulent pour elle.

’Vous savez à Nyamugo les jeunes s’étaient organisés pour évacuer les immondices. Ils s’organisaient en demandant de petites contributions et ça allait très bien. Mais lorsque la mairie a appris qu’il y a quelques francs qui étaient déposés et pour aller rançonner ces francs, la mairie s’est approprié l’activité en créant une organisation fictive. Aujourd’hui on stocke des immondices on ne les évacue pas et la population se révolte. Je crains que nous aillons une explosion d’épidémies qui vont nous coûter des vies humaines à cause des intérêts égoïstes de certains dirigeants,’’ s’inquiète le médecin Homer Bulakali élu de la ville de Bukavu.

Notre source soutient les efforts des jeunes décidés de barrer la route au maire de la ville Bilubi Meshack Ulengabo, qu’il pense en train de semer la terreur et la désolation.

‘’ Nous allons assister à des inondations et à des maisons qui seront emportés par des torrents parce que les inondations vont barrer des caniveaux et de l’eau va déborder et va nous créer des dégâts. L’erreur devrait être corrigée en amont  si l’exécutif devrait se référer aux textes déjà disponibles.’’ a recommandé notre source.

Bulakali regrette de voir que la province et le pays en général serait en train d’être gérer par les qui promettent ce qu’ils ne veulent pas réaliser. Rappelons que le maire de la ville aurait promis faire de son mieux pour rendre à la ville son image d’avant. Néanmoins, l’autorité urbaine accuse la population de Bukavu d’être animée par l’incivisme et d’être à la base de l’insalubrité que connait la ville.

Patrick Babwine

Comments are closed.