Photo DéboutRDC ville de Bukavu

SUD-KIVU : Les élections provinciales au bureau du conseil de la jeunesse, suscitent  des controverses

0
277

Les élections provinciale du bureau de conseil de la jeune divisent les organisations de la jeunesse et suscitent  des rognes et contestations. Plusieurs comités de jeunes crient déjà à l’exclusion , d’autres aux manipulations politiciennes. Cette couche active, recommande  au ministère ayant la jeunesse et les loisirs dans ses attributions de se pencher sur ce dossier en le traitant  sans aucune ingérence politique. Les collectifs citoyens ainsi que d’autres organisations de jeunes dans la province du Sud-Kivu, sortent de leur silence et condamnent l’injustice à la division provinciale de la jeunesse ainsi que la commission en charge de l’organisation de ces élections. Le collectif leur reproche le manque de la neutralité dans le traitement des dossiers de certains candidats  de l’intérieur de la province.

Dans une lettre que ce collectif à adressé au maire de Bukavu, ces derniers projettent un sit-in devant les portes de la division provinciale de la jeunesse. Ils sont décidés d’aller jusqu’au bout en dénonçant l’injustice observée dans l’organisation des élections tendant à écarter certains candidats. Ce collectif émet certaines recommandations pour parvenir aux élections transparentes et apaisées

« Que le gouvernement et la division provinciale de la jeunesse du Sud-Kivu restent dans l’esprit de la politique nationale de la jeunesse et respectent les principes directeurs des élections, notamment le dernier communiqué du 25 Août 2020 portant appel à la candidature et fixant les critères d’éligibilité dument affiché publiquement fixant l’âge de 15 à 34 ans. Les jeunes du Sud-Kivu sont fatigués des situations conflictogènes entretenus par le gouvernement  provincial et la division provinciale de tutelle et restent déterminer à barrer la route à toute personne qui s’aventurerait à perpétrer ce désordre,’’ peut on lire dans une déclaration officielle signée le 3 Septembre par plusieurs organisations de jeunes.

Les présidents territoriaux regrettent de voir que les candidatures déposées par eux seraient toutes retirée dans le souci des les écarter des élections

’Les Huit territoires de la province du Sud-Kivu ne participent pas aux élections qui sont non transparentes. Qu’il ait une commissions électorale qi est neutre et qui ne sera pas conduit par le politiciens’’ conditionnent les présidents  territoriaux pour participer aux élections.

Julien Namegabe appelles les organisations de la jeunesse à la paix et au calme pour aboutir aux élections apaisées et crédible organisées au bureau de la coordination de la société civile

Pour rappel, plusieurs noms au poste de la présidence et vice présidence de ce conseil provincial de la jeunesse inondent la toile sollicitant chacun en ce qui le concerne l’accompagnement de ses paires pour se prévaloir de droit.

Patrick Babwine

Comments are closed.