BUKAVU : 18 membres et partenaires de PPI en atelier

0
174

Les DDH membres de Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) ont pris part à un atelier de restitution de la formation sur la sécurité et la protection des DDH à Bukavu Lundi 12 octobre 2020. Bien avant, des formateurs (points focaux) de PPI ont été suffisamment outillés par la Protection International (PI).

Cette formation avait un focus sur les notions de bases en sécurité physique à domicile, au travail, ainsi qu’une notion sur la protection. La sécurité étant une matière sensible, Justin Murhula l’un des formateurs a débuté par recommander aux défenseurs des droits humains d’être plus conséquents et prendre soin de leurs propres sécurités vis -a- vis des enjeux du moment.

Ce journaliste et formateur en droits humains a brossé les éléments clés sur la sécurité et la protection des DDH dans le contexte de l’insécurité et menaces auxquelles ces derniers font face.

Les participants à cet atelier sont satisfaits de l’organisation de cette formation qu’ils ont jugés plus pertinente et recommandent à PPI d’en organiser encore pour étancher leur soif.

‘’C’est un atelier important car il me permet de bien maitriser certaines notions liées à la sécurité physique. Je viens d’enlever les zones d’ombre qui jusque là existaient dans la définition de certains concepts liés à la protection des droits humains. Il nous a permis de comprendre le contexte dans lequel s’exerce le travail du DDH et savoir les précautions à prendre pour affirmer sa sécurité, entre autre l’analyse des risques, menaces et vulnérabilité,…’’ fais savoir Me Eustache BABUNGA, avocat au barreau du Sud-Kivu et membre du pool d’Avocats de PPI.

L’Assistante au programme au sein de l’Initiative Congolaise pour la Justice et la Paix (ICJP) Bijou Ntwali profite de corriger certaines erreurs qu’elle commettait dans l’exercice de son travail de DDH. Celle-ci s’engage à rester désormais vigilante et en faire large diffusion au près de son organisation.

Amisi Musada Emérite

Comments are closed.