Qui est Adrien Zawadi?

Société : La réalité qui se cache derrière les lunettes d’Adrien Zawadi (Récit)

0
316

Adrien Zawadi Luantunda, un acteur actif de la société civile en République Démocratique du Congo, est initiateur de plusieurs organisations et plates-formes à travers le pays. Un brave journaliste de profession, écrivains, activiste des droits humains, Adrien Zawadi prône la transparence.  Bien qu’il ait un œil regardant sur les questions liées aux pays des Grands Lacs Africains, ses actions profitent aussi à sa province qui est le Sud-Kivu.  Grâce à son savoir-faire, ce serviable militant est le fondateur et co-fondateur des associations sans but lucratifs entre autre le CRESA, COJESKI et Mouvement citoyen Réveil des Indignés.

Chevronné en philosophie au Grand Séminaire des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs), licencié en Sciences Politique au CUB devenu Université Officielle de Bukavu, présentement assistant de l’enseignement dans différentes universités de la place, Adrien Zawadi poursuit ses études de 3eme cycle à l’Université de Kisangani.

Co auteur du livre intitulé “Le cadeau empoisonné’’, un ouvrage sur les ONG et les soins de santé à l’Est de la RD Congo, publié aux éditions couleur livre de Bruxelles en 2014. Cet activiste de droits humains, a contribué à plusieurs autres ouvrages déjà publiés entre autre: 

  • La pédagogie de la conscientisation, une pédagogie pour l’Afrique, publié aux éditions Weirich Africa en Belgique ;
  • Former pour transformer, guide pratique du formateur. Ed. Weyrich Africa, Belgique ;
  • Une femme, Un combat, Une conviction’’, en cours d’imprimerie,

Auteur d’un recueil d’hommages à Solange Lusiku, rédacteur en chef du journal le Souverain libre pendant plusieurs années, Adrien Zawadi fut le chef de mission pays de Panos Grands-Lacs.

Après son séjour au grand séminaire, Adrien Zawadi, dit s’inspirer de la phrase de saint Benoit citée par le feu père Paci  Otondo,  père provincial à l’époque.

 “Il faut quitter Dieu pour retrouver Dieu…Tu dois savoir retrouver Dieu dans cette nouvelle forme de vie que tu recommences. Cependant il te faudra être prudent comme la colombe et rusé comme le serpent“, alors que pour lui personnellement, ‘’un bon citoyen c’est celui qui sait donner le meilleur de lui même pour sa patrie, quoi de normal,’’

ainsi lui disait-il.

Au centre de sa lutte reste l’envie de contribuer à l’avènement d’une société  équilibrée et juste,  d’un Etat de droit où chacun est fière d’appartenir à la nation congolaise et à ce monde.

Réalisations

Les réalisations d’Adrien Zawadi sont tournées vers les luttes sociales pour un changement positif dans la collectivité. Depuis son jeune âge, cet acteur de la société civile a lutté et  tient toujours dans la lutte pour le respect et la promotion des droits humains, la paix, le développement et surtout la bonne gouvernance.

‘’Mes témoins existent. Tout jeune et avec tous les risques, nous avions organisé une résistance contre les différentes rébellions du RCD/Goma, du CNDP, du M23, contre les abus de pouvoir du régime en place…et contre la gestion de nos différentes entités et nos ressources. J’ai été à mainte reprise frappé, inquiété, interpellé, torturé, insécurisé, étranglé et contraint à l’exile en dehors du pays en 2011 jusque 2012. J’avais été étranglé par un escadron de la mort, puis jeté dans un caniveau ou j’ai passé toute une nuit dans une inconscience totale jusqu’au matin où j’avais été ramassé et conduit à l’HGPRB,’’

déclare notre source.

Et d’ajouter, Adrien Zawadi poursuit en disant ‘’Une partie importante de notre action nous a été consacrée à l’accompagnement et à l’encadrement de la jeunesse,’’

Une fois déçu, stressé ou par fois en face des objectifs non aboutis, Adrien Zawadi trouve son paratonnerre pour ne pas se laisser abattre par ces énergies négatives. Il fait part de ceux qui savent essayer de transformer leurs souffrances en joie et en faire des opportunités pour sa croissance personnelle.  Au delà de tout, la musique et la lecture sont aussi ses deux armes de rescousse.

Courageux et décidé de poursuivre ses convictions, C’est homme a jugé de rester constant et toujours du côté de ceux qui subissent  l’histoire et non de ceux qui la font.

 ‘’Je suis toujours motivé par un dicton qui dit je cite : il faut toujours viser la lune pour espérer tomber dans les étoiles,’’  déclare-t-il.  

Applicabilité des DDH en RDC

D’après son expérience, le contexte congolais est dévorant, éparpillant et plein des risques pour les DDH. Ce qui fait que les illustrations soient une légion.

Message aux DDH, Militants et acteurs de la société civile

La société civile est un outil de combat social et un espace de formation à la citoyenneté et à la démocratie. Elle doit rester attachée à cette identité pour rassurer la population qui attend beaucoup d’elle. Les DDH que nous sommes devraient reprendre conscience, se réarmer pour tenter de défendre les causes sociales sans en attendre une quelconque contre partie. Normalement nous devrions servir des bons  modèles aux politiciens qui aujourd’hui se moquent de nous en prétextant que la société civile n’a aucune leçon à leur donner. C’est une grande interpellation pour tous les DDH congolais.

Il sied de noter que, contribuer à l’émergence d’une société équilibrée digne d’un environnement socio politique et économique intégré, contribué à la consolidation de la démocratie, à la promotion de la paix, bref à la promotion des droits humains, sont les objectifs professionnels d’Adrien Zawadi.

Amisi Musada Emérite

Comments are closed.