BUKAVU: Chaîne de solidarité pour le BDOM parti en fumée (Société civile)

0
376

Quelques heures après l’incendie qui a ravagé le Bureau diocésain des œuvres médicales, BEDOM,  les voix se lèvent pour demander des contributions  pour la reconstruction de ce dépôt qui fourni des médicaments à presque toute les structures sanitaires de la  province du Sud-Kivu.

Selon  un message de sensibilisation de la société civile communale de Kadatu où est située ce bureau il faut prévenir le pire car sans cette structure de l’église catholique, il aura rupture de stocks des produits BDOM ;

« La société civile communale de Kadutu demande l’implication du gouvernement national, provincial, organisations de la société civile, notables d’intervenir  pour la reconstruction de ce Bijou qui a longtemps servi et continue à servir la province du Sud-Kivu à travers les produits médicaux mis à la disposition des hôpitaux de la province en faveur la population », écrit Hypocrite Marume.

Et d’ajouter : « Nous devons prévenir la rupture des produits BDOM dans les différentes structures en Province en souscrivant pour la Reconstruction de cette maison. On connaît les vrais amis lors des moments difficiles. Je suis BDOM et toi?

Le directeur du Bureau Diocésain des Œuvres Médicales (BDOM), l’abbé Paul Babikire a dans une interview accordée à nos confrères de la prunelleverte.info  fait savoir que le bilan de l’incendie est lourd.

 « Le bilan est immense, le bâtiment que nous venons de perdre. Les archives, les matériels de laboratoire, les médicaments qu’on venait de produire qu’on devait remettre sur les marché, les matériels informatiques en tout cas le bilan est immense” a-t-il dit.

Leave a reply