SUD-KIVU : Ses équipes ne font pas peur, aucun représentant à la première division

0
219
L'Olympic club Bukavu Dawa en plein entrainement

Les équipes du Sud-Kivu, en difficulté de se placer en ordre utile, par conséquent toutes ont du mal à faire preuve de sa supériorité dans des compétitions nationales. A près plusieurs échecs, aujourd’hui déversées en deuxième division. Les géants du sport Sud-kivucien ont perdu leur place dans la compétition congolaise et auraient été obligé à être relégué à la deuxième division.  Les équipés du Kivu souffrent du manque de leadership capable de booster pour leur permettre d’attendre un niveau voulu, manque criant des moyens financiers et logistiques, elles sont obligées de se plier aux caprices et exigences de politiciens .  Victime des actions politiciennes, ces équipes ont besoin de vrais patriotes et hommes d’affaires qui y trouveraient de l’intérêt et y placent les investissements importants.

Propriétés des hommes politiques, les équipes congolaises sont devenues de bases électorales pour assouvir les intérêts mesquins et égoïstes de certains individus qui prennent les staffs et les joueurs en otage. Comme il en est le cas au sein de partis politique, il en est aussi de même au sein du staff dirigeant certaines équipes, chose qui faiblie totalement l’efficacité de prosateur.

L’équipe de Bukavu Dawa l’un de géants dans la province aurait perdu sa fleur et son efficacité dans la province et dans la région en générale. Contacté, Charles Kanege vice-président de l’équipe en charge de la question sportive présente plusieurs difficultés qui gangrènent son équipe et rassure aux supporteurs que plusieurs stratégies  seraient en train d’être profilées pour remettre l’équipe à son niveau.

« Nous venons de tenir une assemblée extraordinaire et nous avons évalué la saison passée, elle n’était pas vraiment satisfaisante. Nous avons été relégués en 2e division, c’était suite aux énormes difficultés qu’a traversé l’équipe. L’équipé a connue deux comités de gestion ou de coordination au cours d’une saison, cela signifie qu’il y a eu perturbation quelque part ce qui ne pouvait pas permettre le maintien de l’équipe en 1ère division » regrette Charles Kanege vice président de l’équipe Bukavu Dawa en charge du sport.

Notre source rassure que quelques stratégies seraient définies pour remettre l’équipe au niveau voulu et il appelle tous les fanatiques de l’équipe de se souder les coudes pour soutenir Bukavu Dawa.

‘’ Les stratégies pour maintenir l’équipe et améliorer sa prestation afin d’envisager son avenir meilleur était à l’ordre du jour. Nous en débattons avec les présidents de la coordination de l’équipe l’honorable Eric Rubuye. Et la première stratégie et qui est commune à toutes les équipes c’est le recrutement des joueurs puisqu’il y en a ceux qui sont fin contrat et d’autre ne sont plus à la hauteur de la compétition. Nous ne croisons pas les bras mais nous sommes déterminés pour ramener l’équipe encore à la première division,’’ confirme notre source

Rappelons que le niveau du football au Sud-Kivu est en baisse et les équipes seraient dépourvues de moyens conséquents pour leur bon fonctionnement. Rejetées par les autorités provinciales et les grands hommes d’affaires autochtones, elles demandent l’implication des uns et des autres.

Patrick Babwine

Comments are closed.