+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Kabare : Le chef de groupement Bigomokero III Francky, communie avec ses administrés à Katana

613views

Le chef de groupement d’Irhambi Katana, Bigomokero III Francky, a communié avec son peuple le 03 Janvier 2021 à la cour royale située à Cigoma village de Mwanda dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu en République Démocratique du Congo. Ce groupement est l’une des entités que compte le Territoire de Kabare. Il est situé au Nord de la ville de Bukavu à plus de 45 Km. Etant à l’Etranger pour raison d’études, il se fait représenté par le chef  de groupement ad iterim, Birego Katana.

Loin des yeux près du cœur !

Dans son mot de circonstance, ce jeune chef de groupement a remercié Dieu pour avoir protégé son peuple au courant de l’année écoulée. Il a tout de même regretté les différentes pertes en vie humaine dont son groupement a été victime.

« Je remercie le Dieu tout puissant, notre père céleste, qui a permis que nous puissions arriver à la fin de l’année 2020.  Malheureusement certaines personnes parmi notre chère population ont perdu la vie et n’ont pas pu voir ce jour de fin d’année 2020, nous remettons leurs esprits entre les mains de notre Dieu », a-t-il prié dans un message audio de 2 minutes 58 secondes.

L’insécurité a apporté la famine

Dans le même message, il fustige le fait que suite à l’insécurité, certains villages et champs ont été abandonnés ce qui a conduit à une famine. Il espère que l’année 2021 sera meilleurs que celle passée.

« Durant l’année 2020, comme durant des années précédentes, la vie dans notre groupement était caractérisée par plusieurs cas d’insécurité et cette insécurité a entrainé de graves conséquences en pertes humaines. De plus, cette insécurité a entrainé la dégradation de la situation socio-économique de notre population, car certaines étendues de nos terres à cultiver devenaient inaccessibles en particulier dans ce coin de la province en territoire de Kabare et, notamment, dans le groupement d’Irhambi/ katana où l’insécurité est devenue permanente », regrette-t-il.

Présent à ces cérémonies festives, le chef de groupement ad interim, Birego Katana, a remercié Bigomokero III Francky pour avoir pensé à son peuple.

« Nous avons mangé et avons partagé un verre. Nous sommes très contents et disons merci au chef pour ce geste. Ceci a été un moment de communion entre fils et filles de Katana. Que Dieu vous bénisse », souhaite-t-il d’air satisfait.

Abordant dans le même sens, Bujiriri Nyakahama Fort, conseiller au groupement d’Irhambi et habitant de Kachuju, remercie Bigomokero III pour son sens de partage.

« Longue vie à notre chef. Nous sommes contents. Respectueux chef, que Dieu vous donne la paix et à nous tous. Nous avons espoir de vous revoir ici chez nous. Que Dieu te protège par tout où tu es et tu seras », souhaite Bujiriri.

Une fête où les participants sont tous égaux

Certains invités dans la cour interieure de la résidence du chef de groupement

Cette fin d’année a mis sur une même table les enfants de Katana vivants sur place et ailleurs dans les 6 villages que compte Irhambi Katana dont Mwanda, Kabamba, Kajuchu, Kahungu, Kabamba et Mabingu.

En plus de ces habitants et de la diaspora les « Baluzi » ou pygmées étaient de la partie.

Selon leur représentant à la cour royale, Kamola, lui et ses frères sont contents des retrouvailles. Il demande toute même à Bigomokero de les aider car ils vivent difficilement.

« Nous avons mangé. Nous disons merci à notre mwami. Nous lui disons de toujours se rappeler de nous. Nous vivons toujours à la cour royale », plaide Kamola au nom de ses congénères.

Malgré l’insécurité, l’espoir est permis

Monument de l’ancien chef de groupement Bigomokero II au centre de Katana

Des bandits armés ont tué une personne à Katana et blessés plusieurs autres dans la nuit de Samedi à Dimanche 03 Janvier 2021.

Avant le début de la manifestation, le chef de groupement titulaire a demandé une minute de silence pour l’âme de l’illustre disparu.

Il a part la même occasion terminé son discours part une note d’espoir en demandant aux filles et fils de Katana à l’unité et au travail pour le rayonnement de leur terroir.

« Nous, comme tous les congolais, avons l’espoir que grâce à l’effort de notre population, en collaboration avec les autorités concernées par la question de paix et développement durable, que l’année 2021 sera une année de paix, de prospérité et de progrès sur toute l’étendue du Groupement d’Irhambi et de la RDC en général. Que Dieu tout puissant, notre père céleste, nous aide dans la conquête de cette paix et de cette prospérité ! »

Certains invités qui attendent le debut des cérémonies

Et de conclure : « Dans le Discours que Je vous livre aujourd’hui, Mon intention est d’abord de transmettre mes vœux de bonheur, de paix, de prospérité et de développement à chacune et à chacun de nous ».

Le chef de groupement Bigomokero III Francky a été intronisé coutumièrement le 18 Juin 1996.

Il a recu son brevet d’installation signé respectivement par le chef de chefferie de Kabare, sa majesté Kabare Rugemaninzi et l’Administrateur du Territoire de Kabare Gérard Kitungano le 18 Mai 2017.

Contactez la rédaction au +243 859360592

Par Justin Murhula