+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Activité chirurgicale développée en Ituri par MSF répond aux besoins des personnes les plus vulnérables , celles provenant des zones périphériques où l’accès aux soins de santé demeure très difficile. Avec une capacité d’accueil limitée, l’hôpital général de référence (HGR) de Bunia
Santé

Santé: Le centre de traumatologie de MSF à Bunia répond aux besoins médicaux urgents dans la province de l’Ituri

183views

 Depuis la mi-février 2024, une recrudescence des attaques de groupes armés en Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo, a entraîné un grand nombre de personnes blessées et tuées, alerte l’organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF), dont les équipes dirigent un centre de soins chirurgicaux dans la ville de Bunia, capitale provinciale.

Activité chirurgicale développée en Ituri par MSF répond aux besoins des personnes les plus vulnérables , celles provenant des zones périphériques où l’accès aux soins de santé demeure très difficile. Avec une capacité d’accueil limitée, l’hôpital général de référence (HGR) de Bunia
Activité chirurgicale développée en Ituri par MSF répond aux besoins des personnes les plus vulnérables , celles provenant des zones périphériques où l’accès aux soins de santé demeure très difficile. Avec une capacité d’accueil limitée, l’hôpital général de référence (HGR) de Bunia. Photo crédit Michel Lunanga MSF

« Après plus de six mois de relative accalmie, la récente reprise des attaques violentes a entraîné de nouvelles morts tragiques »,

déclare le chef de mission de MSF, Halidou Alira.

« Cela démontre que l’Ituri demeure sous l’emprise de violences caractérisées par une intensité imprévisible dont les civils subissent le poids », ajoute Halidou Alira.

À ce jour, ce conflit dans la province de l’Ituri a contraint plus de 1,63 million de personnes – soit un tiers de la population à fuir leur domicile. Coupées de leurs moyens de subsistance et de leurs communautés, ces familles subissent au quotidien une situation de déplacement prolongé très difficile.

Ouvert en juin 2023, le centre de traumatologie Salama vient offrir aux populations affectées par ces violences de soins vitaux. Entre juin et décembre 2023, les équipes de MSF à Bunia ont traité 863 patients et réalisé 838 interventions chirurgicales. Un tiers des patients pris en charge par les équipes de MSF étaient des victimes directes de cette violence, notamment des femmes et des enfants.

hôpital général de référence (HGR) de Bunia. hoto crédit Michel Lunanga MSF

Les types de blessures pour lesquelles les patients ont été traités sont entre autres des coupures profondes causées par des machettes et diverses blessures par arme.

« Mon enfant a été victime d’une attaque d’un groupe armé dans mon village près de Drodro,

déclare la mère d’un enfant de deux ans hospitalisée.

« Pendant notre fuite, notre grand-mère qui tenait ma petite fille n’a pas pu s’échapper assez rapidement. Elle a été capturée et son bras a été coupé par une machette. Quand mon enfant apeuré a crié, ils ont aussi essayé de la tuer ».

Avec une capacité totale de 45 lits, le centre de soins traumatologiques et orthopédiques de MSF à l’hôpital Salama joue un rôle crucial pour les populations de l’Ituri. En plus de fournir des soins chirurgicaux traumatologiques, les équipes médicales traitent les patients brûlés et fournissent des soins post-traumatiques, notamment physiothérapiques pour réduire le niveau d’invalidité fonctionnelle que les patients pourraient autrement subir tout au long de leur vie.

Des consultations en santé mentale sont également offertes. La prise en charge des victimes d’accidents de la route est également proposée en raison du nombre élevé de ce type de blessés et du manque de soins spécialisés adéquats dans cette province.

Dr Patrick Nkemenang, coordinateur médical de MSF, souligne l’importance du projet :

 « L’activité chirurgicale développée en Ituri par Médecins Sans Frontières répond aux besoins des personnes les plus vulnérables de la province, celles provenant des zones périphériques où l’accès aux soins de santé demeure très difficile. Avec une capacité d’accueil limitée, l’hôpital général de référence (HGR) de Bunia (structure publique de la province) ne pouvait pas répondre seul aux besoins d’une population en pleine croissance démographique, d’où la nécessité pour MSF d’apporter davantage de support dans les soins de santé chirurgicaux accessibles à tous dans un contexte sécuritaire volatile. »

Pour renforcer les infrastructures sanitaires et améliorer la qualité des soins médicaux, MSF investit également dans la formation du personnel médical, l’amélioration de la qualité du matériel biomédical, l’appui au système de référence, la donation des intrants médicaux et dans la construction des infrastructures sanitaires. Le soutien de MSF s’étend aussi à l’HGR de Bunia.

À propos de Médecins Sans Frontières en RDC

Hôpital général de référence (HGR) de Bunia. hoto crédit Michel Lunanga MSF

Dans la province de l’Ituri, en plus de son projet à Bunia, MSF soutient deux hôpitaux du ministère de la Santé, 12 centres de santé, trois postes de santé avancés et 20 sites de soins communautaires dans les zones de santé de Drodro et Angumu, où ses équipes traitent principalement des cas de malnutrition, paludisme et des maladies infantiles, ainsi que des victimes de violences sexuelles en fournissant notamment un soutien psychologique.

MSF travaille en RDC depuis plus de 40 ans et a mené en 2023 des projets dans 20 des 26 provinces du pays, fournissant des soins médicaux aux victimes de conflits et de violences, aux personnes déplacées de leurs foyers, et aux personnes souffrant d’épidémies de maladies telles que le choléra, la rougeole, la méningite et le VIH. Les équipes d’intervention d’urgence de MSF peuvent intervenir dans la majorité du pays pour répondre aux épidémies, aux catastrophes naturelles et aux conflits.

Pour plus d’information, contactez :

Lisa VERAN, Email :  msf-rdc-comms@msf.org  Phone : +243 810 293 910

Soaade MESSOUDI, Email : soaade.messoudi@geneva.msf.org Phone : +41 766 951 511

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp