+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

SUD-KIV: Insécurité à Katana, la population prête pour une résistance civile

1.03Kviews

L’insécurité  bat son plein dans le groupement d’Irambi à Katana. Une femme tuée et plusieurs maisons visitées dans la soirée du Samedi au Dimanche  03 janvier 2021. La population de ce coin a barricadé la route pour demander l’implication des agents de l’ordre dans la situation sécuritaire du groupement d’Irambi et de tout Katana. Une marche a été organisée par les jeunes en colère pour dénoncer l’insécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu.     

Pour Heri Kisangani Georges président du conseil local de la jeunesse d’Irambi, c’est inadmissible que des meurtres continuent à se dérouler à Katana sans qu’il n’y ait une solution envisageable pour mettre fin à l’insécurité qui est devenue monnaie courante à Katana.

« A Katana nous sommes dans une situation d’insécurité totale, la jeunesse et la population de Katana avons organisé une marche et barricadé la route pour dénoncer cette  insécurité qui est devenue monnaie courante à Katana. Il ne se passe plus deux jours sans qu’il n’y ait des cas des tueries enregistrées et des  maisons visitées  par des hommes non autrement identifiés.  Le cas de tuerie le plus récent est celui du samedi soir  vers la matinée du dimanche et qui a coûté la vie à une maman vendeuse de l’essence et plusieurs maisons visitées ce même soir dans le groupement d’Irambi, »

Pour Bireho Katana Janvier chef de groupement intérimaire d’Irambi Katana,  l’insécurité à Katana prend de plus en plus d’ampleur,

« Pas plus tard qu’il y a quelques jours les hommes armés ont attaqué un papa à Kabamba heureusement que les jeunes s’étaient mobilisés pour défendre ce cas, » nous fait-il savoir.

« Moi en tant que chef dans cette région, j’invite tous les jeunes d’Irambi de se prendre en charge comme ceux de Kabamba. Je pense que c’est le seul moyen qui peut nous aider à réduire le cas d’insécurité dans notre village,» conclu t-il.  

  

La population de Katana réclame une mutation effective  de tous les policiers et  militaires se trouvant à Katana depuis plus de deux ans et veut que les enquêtes fiables se fassent par  rapport aux meurtres perpétrés à Katana. 

Hortense Zabona

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp