+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Santé

UOB : la subvention de la maternité infantile en RDC, une question au centre de la réunion entre scientifiques et gouvernement

333views

L’université Officielle de Bukavu au travers ses Cliniques Universitaires a réuni des autorités Etatiques, des Organisations Non Gouvernementales, ainsi que plusieurs scientifiques, dans l‘objectif non seulement de discuter les problèmes liés à la mortalité maternelle infantile en République Démocratique du Congo, mais aussi de présenter ces derniers au ministère national de la santé pour y remédier. Ceci est intervenu lors d’une conférence-débat tenue ce lundi 15 août, à Bukavu.

Avec comme thème « le leadership féminin et la subvention des soins maternels », Cette conférence est tenue dans le but de plaider pour la subvention des soins maternels en  RDC en général, et au Sud-Kivu en particulier.

Pour les organisateurs,  l’insuffisance financière pour un bon suivie de femmes enceintes serait à la base de plusieurs cas de mortalité maternelle infantile. Ces derniers estiment cependant que cette question devrait être prise en charge par le gouvernement central afin de rendre effective la subvention de la maternité infantile sur toute l’étendue de la RDC.

Selon le médecin directeur de cet hôpital, Kachunga Phillippe, la subvention de la maternité infantile peut être faisable s’il ya la volonté car d’après ce dernier, il suffit tout simplement de canaliser tous les financements par rapport à cette question.

« Cette mortalité est liée effectivement à une prise en charge à cause de l’inaccessibilité, et peut être une ignorance auprès des femmes. Et donc, cette subvention c’est d’abord passer à la sensibilisation, à la formation du personnel médical, à équiper les différents hôpitaux pour que les accouchements se passent dans des meilleurs conditions afin d’éviter cette mortalité », a-t-il dit.

D’ajouter, notre source dit espérer que cette préoccupante question trouvera réponse car selon lui, il est convaincu que des autorités congolaises compétentes qui ont pris part à ces assises vont donner rapport  ainsi que trouver solution à ce problème qui a toujours touché toute la communauté. congolaise.

Maguy Bapolisi

Leave a Response