+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, janvier 26, 2021
EntreprenariatPolitique

SOCIETE CIVILE : Face à face de trois candidats à la présidence ; REMEL-GL au cœur du débat public

14views

Trois candidats à la présidence du bureau de la coordination de la société civile du Sud-Kivu en RDC,  se sont retrouvés en face de la population dans un débat publique dénommé « Pour une vraie Société Civile ». La cérémonie s’est déroulée ce mercredi 25 novembre 2020, à l’esplanade d’Internews en commune d’Ibanda, ville de Bukavu. L’absence la plus visible a été celle du bureau sortant.

Selon le Réseau des Médias En Ligne dans les Grands-Lacs, REMEL-GL, organisateur de cette émission, c’est dans l’objectif de permettre aux habitants et acteurs de la Société Civile de se faire une idée sur les projets et les programmes des candidats qui aspirent diriger la structure pour les trois prochaines années. Les élections sont prévues ce samedi 28 novembre 2020.

En direct sur plusieurs plateformes en ligne et en présence des invités, dans leurs allocutions, Déo Buhuma, Adrien Zawadi et Nicolas Kyalangaliwa, ont  tous indiqué qu’il y a beaucoup de défi à relever au sein de la société civile pour mener à bien sa mission qui est celle d’animer la vie publique, et de défendre les intérêts et les valeurs de ses membres.

Pour Deo Buhuma, Sud-Kivu est la province pionnière du mouvement associatif du pays. Il renseigne que sa vision est de construire une société civile professionnelle, agissante et respectueuse de ses valeurs. Une fois élu, celui-ci promet de travailler avec toutes les organisations et mouvements associatifs en province.

« En tout cas ma vision est de construire une société civile qui est à la fois professionnelle, qui est agissante et respectueuse de ses valeurs à la fois éthiques, mais aussi morale. Notre mandat, si nous sommes portés à la tête de cette structure, sera de travailler avec toutes les organisations et mouvements associatifs, » renseigne-t-il.

De son côté, Adrien Zawadi, fait savoir que son objectif premier est de crédibiliser la société civile au travers des actions qui répondent aux aspirations de la population.

« Il faut crédibiliser cette société civile par des actions qui répondent aux aspirations de la population à la base, » déclare Adrien Zawadi candidat président de la société civile du sud-kivu.

Nicolas Kyalangalilwa montre que, ce qui motive dans l’action, c’est  de revenir au combat de valeurs. Pour lui, la force de la société civile elle est populaire et la population place toujours sa confiance en cette structure, qui malheureusement elle n’est pas dans une position de répondre aux aspirations de la population.

En réaction, Mizo Kabare, acteur de la société civile, présent à cette activité, précise qu’ils sont entrain de plaider pour une société civile Congolaise qui lit l’acte à la parole, une société civile pragmatique, une société civile dont les animateurs sont exemplaires, compétents et intègres, une société civile qui mène une lutte pour la promotion de la justice sociale, la paix et la cohésion, une société civile qui rassemble ses organisations et qui les amène à se professionnaliser pour mieux rendre service à la population.

D’aucuns s’interrogent sur la raison de l’absence du troisième candidat à ce grand rendez-vous des prétendants présidents du bureau de coordination de la société civile.

Il sied de noter que le Réseau des Médias En Ligne dans la région des Grands-Lacs REMEL-GL, crée en octobre 2019, est un grand réseau regroupant plusieurs médias de la presse écrite et en ligne de la République Démocratique du Congo, du Burundi et du Rwanda.

Bernardin Murhabazi Matabaro