+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Santé

CICR : Stage d’immersion, 16 prestataires de santé prêts à servir  

196views

Durant trois semaines, 16 prestataires de santé dont des médecins et des infirmiers ont bénéficié d’un stage d’immersion à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu. Plus de 50 prestataires ont déjà suivi cette formation depuis 2017 en partenariat avec cet hôpital.  Le stage de 2022 s’est clôturé, ce mercredi 21 septembre à Bukavu province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo.

Lire aussi:  SUD-KIVU : Le journaliste Justin Murhula remporte le Prix « Concours Média de Rédaction » organisé par le CICR Bukavu

Ce  programme initié  par le Comité International de la Croix Rouge a pour objectif de mettre à la disposition des passionnés de santé, une formation en chirurgie de guerre afin de poser des premiers gestes en faveur des victimes en lien avec les conflits dans des zones en situation des violences avant de les transférer dans des grandes structures pour des soins adéquats.

Depuis 30 ans, les violences armées vécues à l’Est de la République Démocratique du Congo ont été non seulement à la base de cas de blessures graves mais aussi à des handicaps dans  la  communauté. Ceci a poussé le CICR ainsi que l’HGRB à initier le programme «  stage d’immersion », pour rendre aux survivants des blessures par armes leur autonomie physique et mentale.

Un stage pour sauver  des vies

Selon le chef du projet « Hôpital » au sein du CICR, Zongo Lassane, l’objectif de ce programme est de former le personnel soignant compétent pour des soins de santé de qualité afin d’appuyer en toute impartialité et intégrité, les structures médicales en chirurgie de guerre, pour sauver davantage des vies dans les zones affectées par les conflits armés et d’autres situations de violence.

« Nous vous rassurons que cette collaboration est très dynamique et fructueuse, et elle permet donc de nous mettre ensemble pour réfléchir à tout ce qui doit être fait  pour assurer une prise en charge adéquate des victimes en lien avec la situation des conflits et des violences. Je peux vous rappeler que le CICR est une organisation humanitaire qui a pour mandat de protéger les victimes des situations des conflits et bien sûr de toute autre sorte des violences, et dans le cas de ce mandat là, le CICR fait en sorte que tous ceux qui sont blessés  puissent être assistés et recevoir les soins qui requirent leur état», renseigne-t-il.

Stage d’immersion, des résultats satisfaisants

De sa part Guy Mulinganya, Médecin Directeur de l’HPGRB, indique que, le stage d’immersion est naturellement une initiative qui veut consolider ainsi que renforcer la qualité de soins des gens depuis leurs périphéries.

Lire aussi: BUKAVU : Fin mission, le chef de la sous-délégation du CICR dresse son bilan et exprime son vœu le plus ardent pour les congolais

Ce dernier fait savoir également que,  les résultats de ce programme sont visibles sur le terrain.

«  La prise en charge des blessés par armes demande une expertise. Nous pouvons dire que nous ne sommes pas en train de travailler en vain, car avec le personnel bénéficiaire de ce stage d’immersion, nous obtenons des résultats satisfaisants », rassure-t-il.

John Kabuubuu,  médecin au centre de santé de Kusiza à Zirhalo et l’un des bénéficiaires de ce stage d’immersion, se dit satisfait de la formation mise à leur disposition. Ce dernier fait savoir  qu’au cours de leur formation, ils ont eu à apprendre certaines particularités par rapport à la prise en charge des traumatisés par balles contrairement à d’autres traumatismes qui ne sont pas dus par armes à feu.

Notre source promet au nom de tous les immergés de toujours mettre en pratique la matière apprise afin de sauver des vies.

Pour aller loin lire:  Si tu cries, je te tue : quand les femmes payent le lourd tribut des conflits armés à Salamabila/Maniema

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp