+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Kabare : Victimes de Mbobero, un fils du milieu écrit à Olive Lembe

477views

Le conflit foncier entre Joseph Kabila et certains habitants de Mbobero-Mbiza continuent de parler de lui. Plus de 4 ans de tension sans issue. Dans ce contexte, plusieurs voix ont toujours proposé de régler cette question à l’amiable mais en vain.

Un fils de Mbobero vient aussi d’écrire à la femme de Kabila, lui demandant de préconiser la paix car dans un dossier terrier, il n’y a ni gagnant ni perdant.

Chrisian  Weza, originaire de Mbiza et habitant désormais à Milan en Italie, propose à Olive Lembe de rencontrer physiquement  ses voisins de Mbobero et qu’ensemble ils réfléchissent sur les mécanismes de résolution de ce conflit.

Pour lui, les meilleures solutions restent plus sociales que juridiques.

« Nous sommes un peuple pacifique, accueillant, solidaire et surtout respectueux. Il n’est pas de notre culture et tradition d’entrer en conflit avec nos voisins », écrit-il à Olive Lembe.

Et d’ajouter dans sa lettre ouverte :

« Chez nous dans un conflit terrien, il n’y a jamais de perdant et ni de gagnant. On perd ensemble ou on gagne ensemble. Le seul gagnant c’est la paix qui nait d’un accord social et commun sans intermédiaire ».

Ce fils de Mbobero rappelle à Olive Lembe que la population de Mbiza-Mbobero a besoin de la paix, d’une cohabitation pacifique avec toutes ces filles et tous ses fils.

 « Les filles et fils de Mbiza Mbobero ont besoin de se parler sans intermédiaire des partis politiques, des pseudos notables, des politiciens en quête de réhabilitation, ou des sociétés civiles politisées ».

Christian Weza, fustige le fait que les filles et fils de son terroir soient abattus sur leur propre terre.

Contactez la rédaction sur +243 859360592

Lire ausi: Sud-Kivu : Dossier Mbobero, le tribunal va-t-il décider de faire comparaitre Joseph Kabila ?