+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

RDC : Un correspondant de RFI à la barre ce Mardi 22 Décembre à Kinshasa

427views

Pascal Mulegwa, journaliste et correspondant pour Radio France Internationale (RFI) en République démocratique du Congo (RDC) doit comparaître ce mardi 22 décembre devant le tribunal de Kinshasa.

Le journaliste est poursuivi en diffamation par le sénateur et ancien ministre des transports José Makila, après avoir cité dans un article du 20 septembre un rapport d’ONG l’accusant d’avoir détourné de l’argent pour financer sa campagne électorale.

L’ONG partenariat pour la protection Intégrée, PPI se dit inquiet de cette situation.

« On devrait laisser les journalistes faire leur travail en toute indépendance. Ces genres des situations n’honorent pas la RDC », regrette Jonathan Magoma, Officier de protection et plaidoyer au sein de PPI.

Selon RSF, le nombre des exactions perpétrées à l’encontre des journalistes et des médias reste élevé en RDC.

Dans son dernier rapport annuel publié lundi 2 novembre, Journaliste en danger (JED), organisation partenaire de RSF, dressait un constat alarmant : en 2020, 116 violations de la liberté de la presse ont été enregistrées dans le pays, dont 40 arrestations.

En novembre dernier, RSF s’était inquiétée de l’arrestation de deux journalistes détenus par les services de renseignement pour avoir filmé le président, Félix Tshisekedi, qui s’apprêtait à accorder une audience au palais de la Nation de Kinshasa. En septembre, un autre journaliste avait été arrêté après une plainte du gouverneur dans la province du Sankuru, dans le centre du pays.

La RDC occupe la 150e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2020.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp