+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Uvira : des agents de l’ordre à la « Merci » de bandits armés (Armée)

634views

Uvira, la deuxième ville de la province du Sud-Kivu connait ce dernier temps une insécurité grandissante. La principale cible de ces bandits armés non autrement identifiés sont les éléments de l’ordre.

En l’espace  d’une semaine, un militaire et un policier ont été tués à deux endroits différents de la ville d’Uvira.

La semaine dernière des bandits armés ont tirés à bout portant sur un policier commis à la garde de la banque TMB, sur l’avenue Mulongwe quartier Rombe 1 en plein cœur d’Uvira.

« Au moment où il assurait la garde de la banque TMB, le policier s’est déplacé un tout peu vers dix-neuf heures, des bandits ont tirés sur lui et il est décédé sur place », fait savoir le Capitaine Dieudonné KASEREKA, porte-parole de l’armée dans la région.

Avant-hier (Mardi 29 décembre, presque à la même heure, soit dix-neuf heures, un militaire de la force Navale basé au port de Kalundu a aussi reçu de balles et en ai mort sur le champ, poursuit notre source

Lire aussi: Hauts plateaux Uvira-Fizi : au moins six civils tués près du camp de déplacés de Bijombo

« En provenance de son lieu de travail, le militaire a acheté de la cigarette dans un Kiosque, des personnes armés lui ont surpris en voulant regagner son domicile jusqu’à tirer de balles sur lui et il est mort sur le champ », confie KASEREKA.

Ce qui étonne, est qu’après leur forfait, les bandits disparaissent sans rien emportés.

La situation inquiète du fait que ce sont des agents de sécurité qui sont la cible de ces bandits armés.

Les services de sécurité sont mobilisés pour mettre fin à ces violences en l’endroit des agents de l’ordre.

Cette situation sécuritaire inquiète les activités de droits humains d’Uvira.

« Quand on commence à s’attaquer aux agents de l’ordre qui ont des armes qu’adviendra-t-il pour nous qui sont sans défense », s’inquiète André BYADUNIA, Codonateur de la Nouvelle Société Civile du Congo section d’Uvira.

Mercredi 30 décembre, vers 17 heures, un changeur de monnaie a été attaqué sur l’avenue Uvira. Ils ont emporté son sac remplis d’argent et blessés par balle un jeune homme lorsqu’ils s’effrayaient un passage après leur forfait, renchérit BYADUNIA.

C’est la psychose totale dans la ville d’Uvira ce dernier temps, les attaques se font entre 18 heures et 20 heures au moment où tout le monde fermes ses activités pour rentrer à la maison »

« Nous sommes prêt à collaborer avec les services de sécurité pour lutter contre cette insécurité en ville d’Uvira, conclut André BYADUNIA.

Contactez la rédaction au +243 893204777

Par Ricky OMBENI

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp