+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : La loi sur les baux à loyer bientôt en application (Esperance Nyamulengwa)

273views

Alors que le monde entier a célébré  la journée mondiale  de l’habitat en date du 5 octobre sous le thème : « un logement pour tous : un meilleur avenir urbain »,  en RDC  cette journée avait été célébrée sous le thème : « un logement adéquat pour tous les Congolais ».  La division provinciale de l’Habitat lance un message  d’encouragement et de la mise en pratique du plan national élaboré par le gouvernement central pour redorer l’image de toute la ville et s’atteler sur les conditions de la mise en œuvre des droits de bail.

La politique de construction et de rénovation au sein de la province du Sud-Kivu devrait changer telle est la vision de la division provinciale de l’habitat.  La problématique du logement dans la ville de Bukavu étant un casse-tête, le ministère national de l’Urbanisme et Habitat Pius Muabilu décide d’améliorer les conditions de vies de la population de la ville de Bukavu et ainsi lutter contre la multiplicité des constructions sur des sites impropres.

« Monsieur le ministre national  a martelé sur la nécessité de mettre à jour le plan national de l’habitat, la mise en application de la loi sur les baux à loyer promulguée depuis 2015. Il a ensuite encouragé des initiatives privées dans le cadre de partenariat public-privé dans la construction des logements sociaux. » Propos du ministre national de l’urbanisme et habitat.

Pour  Nyamulengwa  Wetchi Esperance chef de division de l’habitat en province, le dossier de loyer à Bukavu doit trouver une solution.

« Ma division s’engage à mettre en œuvre la vision du gouvernement tant national que provincial à travers notamment l’accompagnement assidu dans la politique de la construction et la rénovation des logements décents grâce aux mécanismes du partenariat public privé. Elle pourra accroître la sensibilisation de la loi sur les baux à loyer et enfin prêter son expérience dans le projet d’élargissement de la ville de Bukavu et pallier ainsi aux problèmes de la croissance démographique, »

Cette structure étatique sollicite la complicité des autorités politico-administrative, sécuritaire et judiciaire des instances habilitées pour lutter contre la spoliation des patrimoines de l’Etat.

Rappelons que la question de bail dans la province du Sud-Kivu fait couler de l’encre et de la salive.

Hortense Zabona