+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : Le bilan jugé mitigé à société civile,des organisateurs demandent le renouvellement de l’équipe

512views

A la recherche de nouveaux animateurs au sein de  la société civile, les anciens restent convaincus que les choses doivent être bien restructurées et  pour choisir des animateurs, il faudrait que les organisations membres, puissent donner mandant à quelqu’un qui incarne les valeurs morales et éthiques.  Pour répondre aux attentes de la population et restaurer le tissu social dégradé, plusieurs observateurs pensent qu’il faut placer à la tête de cette société un homme intègre et soucieux de la communauté et non des personnes corruptibles et capable de monnayer les actions de la société civile.

Pour ce doyen et acteur de la société civile, les jeunes sont tombés dans plusieurs dérapages et certains auraient abandonné l’idéal en prenant la société civile comme leur lieu du travail. Par leur façon de faire ces derniers ont compromis aux objectifs et à la philosophie d’une société civile responsable.

’La société civile n’est pas un tremplin, mais plutôt une structure de contre poids au gouvernants. Certains en considèrent comme un pont pour aller vers la politique, c’est ainsi qu’ils se laissent miroiter par les politiques. Nous avons décidé de nous mettre un peu à l’écart et laisser le jeune faire. Le problème c’est de voir que les jeunes souhaitent avoir la vie facile et s’enrichir le plus vite que possible,’’

Approché, certains membres de la société civile  croient encore aux valeurs immuables  de quelques jeunes qui n’ont pas trempé dans la corruption. Pour Elvice Mupenda, coordonnateur de LIJAPD et acteur actif au Bureau de la coordination, il aurait encore des acteurs qui incarneraient les valeurs et qui pourraient défendre la couleur de cette structure citoyenne en province.

 ‘’  Il nous faut porter notre choix sur un homme expérimenté dans la société civile, une candidature qui mérite de relever le défis du BCSC. Seule la candidature d’Adrien Zawadi Lwandtunda mérite car plusieurs ont participé à l’étouffement de la société civile pendant ces 3 dernières années d’où, ils ont fait avaler la machine à voter suite à 10 milles dollars distribué dans l’ambiance de l’ambiguïté. Ils ont plongé plusieurs fois dans la corruption et monnayage d’action de la société civile jusqu’a perdre la confiance de la population. Ils sont souvent complices dans plusieurs griefs d’antivaleurs, de spoliation de parcelles et maisons de l’Etat. Ils ont Sali l’image et la réputation de la société civile,’’ Evice Mupenda Coordonnateur provincial  de LIJAPD, et animateur pour le COJESKI-RDC.

Pour notre source, certains animateurs de la société civile seraient engagés pour faire disparaitre le combat de cette structure citoyenne d’être le contre poids du pouvoir.

Patrick Babwine

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp