+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

SUD-KIVU : Les démobilisés abandonnés depuis longtemps, Bengehya leur promet son soutien

380views

Les anciens démobilisés qui ont servi pendant des longues années sous le drapeau, seraient jetés aux oubliettes. Depuis un long moment, ces anciens combattants et leurs familles passent la nuit dans des conditions précaires sans abris ni assistance à la maison communale de Bagira, ville de Bukavu en province du Sud-Kivu. Ces derniers ne savent plus à quel saint se vouer, car confirment que les autorités les ont abandonnées à leur triste sort. Le nouveau Bourgmestre ad-intérim investit il y’a peu, ancien défenseur de droit de l’homme, promet de s’y investir pour trouver une solution idoine.

Ces anciens combattants démobilisés seraient logés dans un camp militaire de la place avant d’être déguerpis par la hiérarchie militaire. Ils auraient été promus d’être ramenés dans leurs milieux d’origine, mais la promesse n’a jamais été réalisée. Ces citoyens délaissés réclament l’amélioration de conditions de vie sociale, ou soit le retourner dans leurs milieux d’origine.

Patience Bengehya, nouveau Bourgmestre a.i de la commune de Bagira, entant qu’ancien défenseur de droit de l’homme a donné son accord de s’impliquer pour remettre ces anciens combattants dans leur droit et faire respecter les droits de personnes humaines.

« J’étais coordonnateur provincial de la commission nationale de droits de l’homme, je suis l’un de gens qui ont essayé de veiller aux droits de ces personnes-là, il s’agit de ces personnes anciennement démobilisées, j’ai eu des réunions avec eux, je pense que personnellement je vais m’impliquer pour qu’une solution soit trouvée. Cette espace doit être dégagée parce que c’est un endroit où il ne fait pas bon vivre. Moi venant du monde de défenseurs de droits de l’homme, je dois veiller au respect de droits de l’homme, de citoyens congolais dans la commune de Bagira, mais aussi au droit de la république, » déclare Patience Bengehya Bourgmestre ai de Bagira

Notre source rassure l’amélioration de conditions de personnes mises en détention dans cette partie de la ville de Bukavu. Et promet faire de descentes dans des cachots de la commune pour s’enquérir de la situation personnellement.

Bernardin Matabaro