+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

RDC : Passé colonial douloureux, le regret du Roi Philippe ne suffit pas

525views

Le roi des Belges, Philippe, a exprimé son regret pour le lourd héritage colonial. Il l’a dit lors de son allocution devant le parlement Congolais ce 08 juin 2022. Pour certains congolais, le regret ne suffit pas, il faut réparation au nom de la justice transitionnelle.

Dans un commentaire, sur cette allocution, la sénatrice Francine Muyumba veut voir le roi Philippe s’excuser et promettre réparation. Pour elle, c’est à ce prix que les Congolais peuvent tourner la page.

« Je salue le discours sincère du Roi des Belges au parlement Congolais. Néanmoins, face aux crimes commis par la Belgique, les regrets sont insuffisants. Il est attendu de sa part des excuses et une promesse de réparation. C’est à ce prix que nous tournerons définitivement la page », fait savoir Muyumba.

Abordant dans le même sens, le ministre des Droits Humains, Fabrice Puela, s’interroge sur la suite après ce regret.

« Doit-on s’arrêter seulement aux regrets ?», s’interroge-t-il.

Au nom de la justice transitionnelle, Puela pense qu’une réparation, symbolique soit-elle, s’impose.

“J’exprime, au nom de la Belgique, mes sincères regrets pour le lourd héritage colonial de la Belgique. Bravo ! Doit-on s’arrêter seulement aux regrets ? Au nom de la Justice transitionnelle, une réparation aussi symbolique soit-elle, ne s’impose-t-elle pas ? », s’interroge Fabrice Puela.

Le roi Philippe, accompagné de son épouse, la reine Mathilde, et de membres du gouvernement Belge, dont son chef Alexander De Croo, est arrivé mardi après-midi à Kinshasa, pour une visite officielle prévue sur six jours, à l’invitation du Président de la RDC, Félix Tshisekedi.

Lire aussi: En RDC, mémoire et travail de réconciliation au deuxième jour de la visite du roi des Belges

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp