+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Bukavu : Du copié-collé dans la gestion du coronavirus (réveil des indignés)

287views

Dans le cadre de renforcement des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi a pris des nouvelles mesures, entre autres l’auto confinement des personnes âgées de plus de 60 ans et celles souffrantes des maladies chroniques, le port obligatoire des masques sur toute l’étendue de la province à partir de Lundi 13 avril 2020.  Ngwabidje précise que quiconque ne pourra pas observer ces mesures sera pourchassé et châtié.

« L’auto-confinement des personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes qui souffrent des maladies chroniques, car ce sont des personnes à risques. Ils peuvent rester chez elles ou carrément se retrancher dans les villages, du moins pour ceux qui y habitent.  Le port des masques obligatoirement. A dater du lundi prochain le 13 avril 2020, sur toute l’étendue de la province, il sera fait obligation à toute personne de porter un masque, et celui qui ne porte pas le masque sera interpellé. Il n’y aura pas de circulation pour toute personne qui ne porte pas le masque, » a déclaré Théo Ngwabidje

Une décision de farce

Le mouvement citoyen réveil des indignés s’insurge contre la décision du gouverneur de province qui est celle de conditionner la circulation de la population par le port de masques. Dans un communiqué rendu publique et dont une copie parvenue à Deboutrdc.net, le réveil des indignés fait savoir que la décision prise par le gouverneur n’est pas favorable à la population vu la situation socio-économique critique que traverse la population. Ce dernier qualifie cette décision de farce.

« Nous rappelons au gouverneur de province qu’on ne peut pas diriger plus de 5 millions de personnes avec des tâtonnements et des décisions copiées-collées. Au stade actuel, et compte tenu de la situation socio-économique critique que traverse la population du Sud-Kivu en général, et de la ville de Bukavu en particulier, rien ne justifie une telle décision que nous qualifions de farce, » s’indigne le réveil des indignés.

Placer des laves mains à des coins choix de la ville

Dans ces conditions, le mouvement citoyen réveil des indignés propose à l’autorité provinciale de placer des dispositifs de lave-mains dans différentes contrées de la ville, étant donné que les masques ont des exigences que la population ne pourra pas supportée.

« Si le gouverneur avait pris l’engagement de placer des centaines des lave-mains à divers endroits, en dépit des mesures déjà prises, il aurait réfléchi en bon père de famille que de se présenter avec cette casquette d’un tyran qui ne mesure pas les conséquences de ses décisions sur la population, » renseigne réveil des indignés.

Des masques gratuits ?

Ces militants demandent la population du Sud-Kivu de soutenir la décision du numéro un de la province, si les dits masques seront à la portée de tous sans aucun frais. Dans le cas contraire, le Réveil des indignés appelle la population à ne pas céder à la décision totalement imprudente.

« Si le gouverneur, à travers ses services, rendra lesdits masques accessibles gratuitement, nous demandons à la population d’accueillir sa décision avec sérénité. A défaut, nous appelons tous les habitants de Bukavu de ne pas se soumettre à cette décision », précise réveil des indignés.

Ce mouvement citoyen appelle la population sud-Kivutienne à se mobiliser dans l’urgence pour barrer la route à cette nouvelle forme d’autoritarisme en province.

Bernardin Matabaro