+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PolitiqueSanté

Bukavu : Un centre de santé en vente, la population s’oppose

554views

Les habitants de Nguba dans la ville de Bukavu s’opposent à la vente du centre de santé Croix-Rouge. Ils regrettent de voir que certains acteurs de la société civile collaborent avec les spoliateurs sous la barbe des autorités.

Les habitants de Nguba, montent au créneau et dénoncent toute tentative de vente de cette infrastructure d’intérêt public. Ils accusent certains acteurs de la société civile d’être en complicité avec la Croix-Rouge dans la spoliation de ce centre de santé.

Pour David Kafunzi, premier conseiller de la croix rouge, c’est regrettable de voir que la personne qui avait la mission de protéger ce centre soit la première à vouloir le détourner.

’Nous ne parvenons pas à comprendre comment monsieur Mushayuma Yuma Désiré qui était le superviseur de ce bâtiment peut se permettre à vouloir le détourner. La réhabilitation a pris fin en 2016 c’est ainsi qu’au lieu de remettre l’œuvre au centre de Santé, Yuma va vouloir la remettre dans les mains de ce qui faisaient la réhabilitation », regrette Kafunzi David. Et d’ajouter, « La population dit non à ces magouilles et lui a apposé une résistance ».

Le vendredi le 29 Avril 2020, un groupe des personnes envoyé par la Croix-Rouge a vandalisé le centre de Santé en blessant plusieurs personnes et versé du vaccin appartenant aux relais communautaires. Une situation qui a énervé plus d’un habitant de Nguba, dont Fikiri Angélique qui se dit être en deuil car ce centre a toujours été un lieu de refuge pour les démunis.

« Je suis en deuil de voir que notre centre de santé veut être spolié par les hommes sans conscience. C’est ici où nous les gens de peu de moyens nous sommes soignés à moindre coût et demandons aux autorités de nous remettre dans nos droits’’ implore Fikiri Angelique une femme bénéficiaire des services du Centre ».

Le ministre de la santé parle d’un malentendu. Il promet trouver une solution durable à ce conflit.

« La situation du centre de Santé de Nguba est préoccupante. J’ai reçu les deux parties et je crois que nous sommes sur une voie consensuelle entre les deux parties. Je ne peux que rassurer à la population de Nguba que ce centre de santé va rester à leur service et que le ministère a pris en main la situation. Sur la même table nous avons trouvé un terrain d’attente entre la Croix-Rouge et le centre de Santé », rassure Cosmos Bishisha Kusimwa ministre Provincial de la santé.

Quant à la question qui consiste à la vente de cette concession, Cosmos Bishisha rassure qu’il doit veiller aux biens de l’Etat et que rien ne sera vendu.

« Pour l’éventuelle cession de cette concession de la Croix-Rouge, il est vrai que ce dossier a été réglé par mon prédécesseur, car la Croix-Rouge voulait céder le bâtiment à une Asbl, mais mon prédécesseur avait refusé et moi-même j’ai refusé parce qu’on doit quand même laisser à l’Etat le pouvoir de faire son travail’’ rassure Bishisha.

Contacté à ce point le président de la Croix-Rouge s’abstient de tout commentaire et nous renvoie contacter la coordination de la société civile qui d’ailleurs dit n’a pas d’éclaircissements dans ce dossier.

Patrick Babwine