+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PolitiqueSport

Bukavu : le conseil de jeune investi pour faire face aux défis du développement

795views

Le conseil urbain de la jeunesse vient d’être officiellement installé avec une mission de redynamiser toutes les structures de la jeunesse dans la ville de Bukavu. C’était ce  vendredi 7 février 2020 dans la salle Concordia de l’archevêché de Bukavu. Regrouper toutes les structures de jeunes au tour des projets du développement, lutter contre les antivaleurs, faire de la question de salubrité une priorité, telles sont les recommandations du maire de Bukavu à la nouvelle équipe.

Le maire de Bukavu préconise les jeunes à travailler  ensemble dans l’amour, d’avoir un sens de créativité et d’initiative.

‘’Les jeunes doivent se distinguer, se démarquer et militer contre les anti-valeurs et vous préparer à assumer les responsabilités que vous assumez aujourd’hui et peut être nous remplacer demain.  Nous allons faire en sorte que le mandat de 3 ans vous le finissez avec succès. Aux autres jeunes de vous soutenir pour que vous soyez à la hauteur. Nous vous recommandons d’éviter les divisions  et combats entre vous. Celui-ci est le premier conseil urbain des jeunes à Bukavu, d’autres conseils qui vont naître vont s’inspirer à ce dernier par expérience’’.

Espoir Biteza président entrant demande aux autorités provinciales et urbaine ainsi qu’à toutes la jeunesse de lui prêter main forte pour que son équipe accomplisse avec succès sont mandat.

‘’Comme l’a dit le maire de la ville et la division provinciale de la jeunesse, notre organe est apolitique. Nous sommes là pour orienter la jeunesse dans des questions qui sont raisonnable et qui cadrent avec le développement de notre entité. Nous sommes là pour éviter les anti-valeurs,  accompagner l’autorité pour pouvoir matérialiser son plan d’action tout au long de son mandat. Notre plus grand combat c’est chercher la cohésion et la concorde de tous les jeunes dans la ville de Bukavu afin d’atteindre le développement de notre entité’’, précise Espoir Biteza président du conseil Urbain de la jeunesse.

De son côté le délégué du chef de division conclu en recommandant au nouveau comité  le mot STOP qualité que doit avoir le membre du conseil investit.

S : être sage, simple et serviteur ; T : tolérant, transparent et travailleur ; 0 : obéissant, observateur et optimiste ; P : persévérant, patient et pardonnant.

 

Leave a Response