+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PolitiqueSport

BUKAVU : Les femmes de l’UDPS IBanda , rendent propre le marché de Nguba

415views

La ligue de femmes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, section d’Ibanda a effectué des travaux communautaires ce samedi 1er février 2020 au marché de Nguba en commune d’Ibanda ville de Bukuva au Sud-kivu.

Selon les organisatrices, ces travaux sont accomplis dans le but de sensibiliser les femmes sur la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, concernant la salubrité dans les villes.

Cette activité coïncide avec le troisième anniversaire de la mort d’Etienne Tshisekedi, mort à Bruxelles. Une occasion pour ces femmes leaders du parti présidentiel de sensibiliser leurs consœurs sur la propreté dans leur ville.

Sandra Dewata, présidente de cette ligue, précise que le souci est de faire de la ville de Bukavu une des villes propres de la RDC.

Celle-ci regrette de voir que le marché, regorgeant un nombre important des femmes, est insalubre alors que c’est leur santé qui est en danger de suite des mauvaises conditions sanitaires.

« Nous sommes venus nettoyer, enlever la saleté, tout autour du trottoir du marché, mais nous avons constaté qu’il y’a vraiment une poubelle terrible derrière l’étalage des femmes vendeuses de charbon de bois », regrette Sandra Dewata

Elle invite les autorités urbaines à venir s’enquérir de la situation au marché et voir comment agir car, si rien n’est fait, ça pourrait négativement impacter sur la santé de ces femmes.

« Nous irons voir les autorités, poursuit-elle, afin de pouvoir trouver une solution concernant l’insalubrité au marché de Nguba et dans la ville de Bukavu en général », insiste-t-elle.

Pour ces femmes venues travailler et sensibiliser les autres femmes, fustigent le manque d’encouragement de la part du gouvernement. Pour elle, les autorités qui ont la salubrité dans leurs attributions ont échoué, d’où l’implication de tous pour rendre Bukavu sa robe d’antan.

« Nous les mamans, avons le souci de voir notre ville assainie et la mairie qui a la propreté de la ville dans ses attributions a désertée ; mais nous n’allons pas baisser les bras » indiquent-elles d’une même voix.

Pour Mamike Musholombo Laetitia, cette initiative c’est pour interpeller les femmes et jeunes filles pour qu’elles prennent à bras le corps la question d’insalubrité dans leur milieu. Elle se dit être satisfaite de l’initiative de leur ligue.

« J’appelles les filles et femmes de la ville de Bukavu à se joindre à nous afin de prendre la relève du fait que la mairie semble tomber à l’eau », conclue Leaticia.

Bernardin Matabaro

 

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp