+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PolitiqueSanté

Covid au Sud-Kivu: Dénis Mukwege sort de son silence

380views

Présentant l’impossibilité du strict confinement, le coordonnateur de la commission santé dans la riposte contre le coronavirus au Sud-Kivu, expose  l’urgence des tests diagnostics pour la province. Difficile mais pas impossible, pour son approvisionnement, ce test  nécessite une étroite collaboration entre les organisations nationales et internationales par le truchement du ministère de la santé au niveau national que provincial.

Le prix Nobel de la paix, Docteur Denis Mukwege  a dans son speech insisté sur une nécessité de se procurer ces tests diagnostics. C’était  devant la presse le Samedi 09 Mai à l’hôpital de Panzi.

’Compte tenu  du nombre de la population du Sud-Kivu (8 Millions d’habitants), nous avons besoin de 10 Milles Kits de prélèvement naso-pharyngés, 10 Milles test antigéniques rapides et 5 Milles tests de diagnostic moléculaire POCT (Point of Care Testing). Nous demandons d’une manière solennelle un approvisionnement en urgence de ce test avant le déclenchement de la courbe exponentielle épidémique. Ceci évitera des nombreux décès, une augmentation de la précarité de la population, une explosion des troubles sociaux et l’exacerbation de l’insécurité. Ce qui porterait un coup dur sur la paix fragile dans notre province,’’ déclare Dr Mukwege.

Le gouverneur de la province, Théo Kasi, reconnait l’importance de ce test comme une clé dans la lutte contre cette pandémie au Sud-Kivu et promet d’en faire une priorité.

’Nous devons donc définir une stratégie bien appropriée pour avoir ce kits là. La caisse de solidarité que nous avons initiée a été soumise à la responsabilité des confessions religieuses. Je ne peux pas connaitre aujourd’hui le montant qui est dans cette caisse. Mais aussi nous savons que le distingué prix Nobel a des partenaires techniques et financiers qui sont prêt à nous accompagner. Mais cela n’exclut pas la responsabilité du gouvernement national’’ a martelé Théo Ngwabidje gouverneur de la province et vice coordonnateur de la commission santé.

Précisons qu’il s’agit du premier face-à-face de deux coresponsables de la commission. Chose qui rassure la population et éclaircie les zones d’ombres chez plusieurs personnes qui jusque là doutaient de l’appartenance de  Mukwege au sein de l’équipe de riposte.

Mais également la population voulait entendre un Muyembe provincial se prononcer en donnant une version médicale plus rassurante que celle politique, nous file un participant à cette rencontre.

Pour éviter l’expansion exponentielle, Mukwege propose une mise sur pied d’une stratégie épidémiologique de prévention basée sur l’identification rapide des patients infectés ainsi que leurs contacts afin de promouvoir une prise en charge adéquate. cette stratégie  a été mise en œuvre avec succès dans différents pays à faible revenus comme la Vietnam.

Pour rappel, la RDC compte  e date du 11 Mai 2020: 78 nouveaux cas testés positifs au coronavirus, COVID19, dont 62 à Kinshasa, 16 dans la province du Kongo Central (Sud-ouest) ont été notifiés au cours des dernières 24 heures. Total du pays: 1 102 cas confirmés depuis le 10 mars 2020.

La rédaction