+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

IDJWI : Un policier tue un civil à Kibanda 

491views

La tension reste vive malgré les efforts des autorités locales dans le village Kibanda, territoire insulaire d’Idjwi au Sud-Kivu. Dans la soirée de ce Lundi 04 Mai, un policier a donné la mort à monsieur Gentil Kahimbi par un tir à bout portant pendant des disputes. L’incompréhension serait à la base, après la tendance d’arrêter un présumé innocent dans un dossier de vol.

Notre source proche du Mwami Rubenga et qui nous livre cette information précise qu’il ya quelques jours après le constant d’un vol des biens et marchandise au marché de Chikoma dans la même chefferie. Le voleur a été suspecté et arrêté par la police ce samedi 02 Mai. Celui-ci a été ramené la soirée de ce Lundi 04 Mai dans son village (Kibanda) pour donner ce qu’il avait volé.

Notre source explique ; ‘’Après avoir récupérer les biens, les policiers ont voulus prendre en otage même l’innocent bailleur du voleur. Ce pendant que les voisins se sont révoltés pour dire qu’on ne pouvait plus arrêter celui-là parce qu’ils ont déjà le voleurs et leurs biens. Dans ces disputes, un policier a directement tiré à bout portant sur monsieur Gentil et qui est décédé à l’instant. La population a voulu s’en prendre aux éléments de  la police mais ils ont prie fuite et les voleurs a réussi à s’échapper dans la débandade,’’ fait savoir cette source proche du mwami Rubenga Gervais.

Bahati Rubango, commissaire représentant des présidents territoriaux au sein du parlement des jeunes du Sud-Kivu, fait appel à la justice pour que tous les commanditaires soient punis selon la loi. Celui-ci regrette du fait que les éléments de l’ordre ont laissé les voleurs pour s’en prendre à un civil innocent.

’Voilà les conséquences du recrutement fantaisiste dans la Police qui ignore la mission la plus élémentaire. La protection des civils et de leurs biens est devenue tuerie des civils et pillage de leurs biens. Nos compassions au concitoyen tué inutilement à Kibanda. Quel acte de sauvagerie militaire à Idjwi ? Les armes tuent toujours la population insulaire suite à la cupidité et la complicité de ces derniers. Quelle voix pour parler au nom de cette population insulaire? Que nos autorités politico- administratives fassent leur tâche,’’ déclare ce jeune commissaire Bahati Rubango.

Rappelons que ce cas n’est pas le premier dans cette partie de la province du Sud-Kivu. Pecos Ngangura fut un célèbre joueur de football qui a été assassiné au stade de Bugarula lors des disputes avec un policier. Depuis sa mort, les autorités s’étaient impliquées et cette habitude semblait disparaître à Idjwi.

Amisi Musada Emérite

 

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp