+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
DDH et JournalistePolitique

RDC: PPI alerte sur la fermeture des 4 médias et de 4 arrestations à Mongala

15993views

COMMUNIQUE DE PRESSE nº PPI-RDC/043/062020 PORTANT DENONCIATION DE  LA FERMETURE DE QUATRE MEDIAS,  L’ARRESTATION ARBITRAIRE ET DÉTENTION ILLEGALE D’UN JOURNALISTE ET TROIS ACTIVISTES PRO-DÉMOCRATIE DANS LA PROVINCE DE LA MONGALA EN RDC.

L’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) dénonce avec la dernière énergie la persistance de l’arrestation arbitraire et détention illégale du journaliste Fabrice Ngani de la radio La Voix de Bumba Fm et de trois activistes pro-démocratie du mouvement citoyen Mpo Na Ekolo (Pour La Nation) acheminés depuis le 30 mai à la prison centrale de Lisala, après avoir passé plus de deux jours au cachot de la police en territoire de Bumba dans la province de la Mongala en République Démocratique du Congo.
Hormis les charges précédemment évoquées qui pèsent sur ces activistes faisant état de la dénonciation de la mauvaise gouvernance avec un bilan de 100jours du Gouverneur de Province jugé chaotique par les militants du mouvement citoyen Mpo Na Ekolo et qui exigent sa démission, ainsi que la diffusion des propos jugés outrageants et dégradants dont sont accusés les quatre médias et les journalistes à l’endroit de la présidente de l’Assemblée nationale, Madame Jeanine Mabunda et le Gouverneur de Province Chrispin Mbudu, PPI a recueillie d’autres informations supplémentaires à ce dossier. Il s’agit de:
1. La suspension par le Gouverneur de Province et le Président de l’Assemblée Provinciale sur toutes les chaînes de radios de la province de la Mongala de l’émission 12600 lettres
2. La suspension par le Gouverneur de Province et le Président de l’Assemblée Provinciale sur toutes les chaînes de radios de la province de la Mongala et la mise à la disposition de la justice des animateurs des radios ci-après :
– Messieurs Jean Willy Engonga, José Lingili Atabo, Fabrice Ngani, Victor Mbonzo et Trésor Emeka (radio La Voix de Bumba Fm)
– Messieurs Olivier Egi et Fiston Epima (radio Mongala)
– Monsieur Benjamin Mondonga (radio Mwana Mboka)
Pour ces médias et les journalistes ils rejettent en bloc ces allégations à leur charge et parlent tout simplement de la tentative de musellement de la presse et l’atteinte grave à la liberté d’expression dans la province de la Mongala.
Au regard des conditions inhumaines dans lesquelles sont détenus le journaliste Fabrice et les trois militants pro-démocratie à la prison centrale de Likasi, PPI exige une fois de plus leur libération immédiate et sans condition et l’abandon de toutes poursuites judiciaires à leur égard ainsi qu’à l’égard de leurs collègues.
PPI exige en outre, la réouverture des radios fermées et la reprise des émissions suspendues et que les responsabilités de préjudices causés soient établies.
PPI demande enfin, l’implication personnelle des Ministres national des droits humains et le Vice-Premier Ministre et Ministre  de l’intérieur afin d’instruire au Gouverneur de Province et au Président de l’Assemblée Provinciale de la Mongala d’ordonner la réouverture de ces quatre radios, la reprise de la diffusion des émissions suspendues et la libération de quatre personnes détenues.
Pour rappel, sur ordre du Gouverneur de Province Chrispin Mbudu et du Président de l’Assemblée Provinciale de la Mongola, ex-entité de la province de l’Equateur, quatre (4) radios émettant depuis la ville de Bumba ont été obligées d’interrompre leurs émissions le 28 mai 2020. Il s’agit de la Radio Mongala, la Voix de Bumba FM, la Radio Rurale de Bumba et la Radio Mwana Mboka.
En outre, le journaliste Fabrice Ngani de la radio La Voix de Bumba FM a été arrêté ainsi que trois militants du mouvement citoyen Mpo Na Ekolo (Pour La Nation) et conduits au cachot.
Fait à Bukavu, le 03/06/2020
Pour PPI
Maître Pascal Mupenda
Directeur des Programmes RDC
Tél : (+243) 992209859
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net