+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EducationPolitiqueSanté

SUD-KIVU/ Covid-19 : Manque de cache-nez dans des écoles aux villages, le ministère provincial s’en moque (les responsables d’écoles)

544views

Après la réouverture des écoles aux élèves des degrés terminaux , les autorités tardent à honorer leur promesse celle de distribuer les cache-nez aux élèves et écoliers avant la reprise des activités. Ces élèves sur toute l’étendue de la province restent abandonnés à leur triste sort sans aucun appui.

Malgré la présence de cette pandémie mortelle en RD Congo et le monde entier en général, les autorités demeurent insensibles. Tel comportement inquiète  des responsables des écoles dans des milieux ruraux où les familles vivent dans des conditions précaires. Ces instituteurs interpellent le ministre de l’Education sur le relâchement à l’égard de ces enfants et l’appellent son implication pour des solutions idoines. Une  recommandation aurait été formulée à l’endroit des autorité de prôner une bonne gouvernance, car dans d’autres pays les cache-nez sont dotés  aux écoles.

Certains directeurs et préfets lancent un SOS pour interpeller la conscience du gouverneur de la province via son ministère de l’éducation en province, en fin de leur venir en aide. Ces derniers regrettent de voir que les partenaires de la province dans l’Education investissent de moyens dans des projets moins bénéfiques à leurs élèves.

‘’ Nous sommes vraiment mis en épreuves par ces élèves qui se présentent sans cache- nez à des séances de rattrapages. Par moment nous sommes obligés de les renvoyer chez eux, mais suite à leur état de pauvreté, ils sont incapables de trouver un 500fc pour se procurer ces masques. La promesse que l’autorité avait donnée serait une solution avantageuse pour mettre hors d’état de nuire ces élèves qui étudient. Autre fois l’UNICEF avait appuyé les autorités dans le projet Etude chez nous, un projet que nous jugeons inutile car chez nous au village il ne nous a servi à rien,’’ s’indigne l’un de responsable d’une école à Katana Kabamba.

Pour d’autre distribuer des masques ne serait pas un lux ni une faveur mais plutôt un devoir fondamental de tous le dirigeant vis-à-vis de leur administrés.

‘’Il est de leur devoir de protéger les citoyens moins nantis pendant cette période. D’autres nations pendant le confinement distribuaient gratuitement les masques et la nourriture. Où sont passés des millions que les organisations avaient dotés pour lutter contre Covid-19 ? Il ne suffit pas de sensibiliser seulement mais aussi il faudrait protéger les habitants. Pour le cas d’espèce nous leur appelons au bon sens et qu’ils distribuent les cache-nez dans tous les écoles de l’intérieur, car elles sont incapables de s’en procurer’’ recommande un parent de Nyangezi.

Les habitants très sidérés   découragent  avec la  toute dernière énergie le comportement du non respect des paroles observé auprès de certaines autorités Congolaises et leur demandent  de bien tenir promesse.

pour rappel, madame le ministre de l’éducation, Génevieve Mizumbi aurait promis la distribution des caché-nez dans des écoles de la province. Plusieur pensent que la ministre devrait savoir qu’elle ministre provincial et non de la ville de Bukavu.

Mariane Kulimushi

Lire aussi:SUD-KIVU : Covid-19, A la veille de la rentrée scolaire, l’EPST distribue des masques aux enseignants