+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalisteEducationPolitique

SUD-KIVU : Assistance illimitée du PNUD à la prison centrale de Bukavu

353views

Il s’est tenu dans la cour de la prison centrale de Bukavu, une cérémonie de remise des matériels bureautiques et quelques outils informatiques à l’administration pénitentiaire, ce mardi 25 Août. Ce don est un geste du Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) à travers son programme ’’Justice Intégrée’’. Selon le chef de bureau du PNUD présent à cette cérémonie, ‘’ce programme va continuer à  appuyer la mise en œuvre d’une série d’activités qui vise à désengorger les prisons’’.

Grace à la Monusco, deux conteneurs à deux bureaux chacun, sont aménagés dans l’enclos de la prison centrale de Bukavu. Ces derniers, vont contenir le bureau de la direction des services pénitentiaires, le greffe pénitentiaire, le greffe civile et le greffe militaire.

‘’C’est dans le cadre de renforcement des institutions pénitentiaires que cette activité a été organisée. Bien avant, la prison centrale de Bukavu connaissait un problème d’archivage de certains documents procéduraux. C’est juste une des réponses aux recommandations que nous avons formulés. A part ça, les agents commis à l’administration pénitentiaire doivent toujours être bien outillés et bien équipés pour bien faire leur travail en suivant les cas de chaque détenu. Unique façon qui peut permettre de savoir comment les détenus sont passés dès la mise en détention provisoire vers l’ordonnance de confirmation de détention ainsi de suite.

L’action posée par le PNUD aujourd’hui, précède plusieurs autres réalisations dont la plus récente est  l’activité génératrice des revenus (AGR), qui a permis qu’il y ait installations des machines à coudre pour les prisonniers.

Précisons que la province du Sud Kivu compte présentement 14 prisons dont trois ne sont pas opérationnelles faute des bâtiments, la plus part d’autres fonctionnent dans des conditions de délabrement avancé et d’autres dans des bâtiments qui ne sont pas l’appartenance de la division de la justice ni du ministère.

C’est dans ce même cadre que le conseiller au ministère de la justice monsieur Theodore Museme, appelle les partenaires humanitaires de voir comment ils peuvent aussi appuyer d’autres prisons de la province à part celles de Bukavu, Uvira  et Kabare.

Amisi Musada Emérite 

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp