+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
Politique

Sud-Kivu : Du cataclysme à l’Hémicycle provincial, des élus unis pour remettre de l’ordre à la boutique. 

15986views

Un Etat de droit en marche l’on dirait, une mission difficile presque réussie, les 8 députés auteurs d’une pétition de déchéance contre les membres du bureau de l’hémicycle provincial du Sud-Kivu,  obtiennent le soutien de leurs collègues. Cinq documents de six pages chacun en circulation pour recueillir des signatures. Les pétitionnaires pointent du doigt le bureau de l’assemblée provinciale. Chaque membre du bureau en ce qui le concerne aurait une copie conforme à ses griefs. 

 

Contacté par le journal deboutrdc.net, l’un des initiateurs de ladite pétition confirme que la remise officielle de la pétition interviendra au courant de la semaine. Plusieurs griefs qui sont reprochés au bureau, seront dévoilés aux médias dans un point de presse qui aura lieu incessamment.

Enfin ils se réveillent de leur sommeil, selon plusieurs indiscrétions, nombreux députés auraient souscrit par leurs signatures et d’autres auraient acceptés  d’accompagner l’initiative.

‘’Quand nous avons initié cette pétition, nous avons reçu l’appui d’un grand nombre de nos collègues députés, certains nous ont dit qu’ils ne seraient pas prêts à déstabiliser l’institution et d’autres se sont réservés de signer mais  nous ont rassuré  à voter pour l’adoption.  Cette pétition est à la fin de sa signature. Ils se sont permis de retirer 20 Milles dollars au nom de la commission économico financière. Ce lui qui avait retiré l’argent est un inconnu’’ affirme notre source.

Précisons que le bureau de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu est composé du président Lwamira Barhumania Zacharie du PPRD, le Vice-Président Yabe Ntayitunda Norbert de l’UNC, le Rapporteur  Kamanda Amani Jacques AAB; Rapporteur Adjoint Bumbu Malite Job, de l’ABCE et la Questeure Mwamikazi Kalafula Byakusaka Blandine, de l’AFDC/A

l’article 22 du règlement d’ordre intérieur de cet organe stipule ‘’ Toutefois en cas d’une faute grave ou d’incompétence constatée par la séance plénière dans l’exercice de ses fonctions, un membre du bureau peut être relevé par celle-ci suivant une procédure contradictoire suite à une pétition dûment signée par un dixième des membres que compte l’Assemblée Provinciale au moins”.

Rappelons que le vice premier ministre et ministère de l’intérieur avait suspendu la tenue des activités des assemblées provinciales sur toute l’étendu de la province. D’aucun se pose la question de savoir par quelle procédure ou écrit légale les élus feront partir le bureau.

Lire aussi ladite pétition en pièce-jointe:ASSEMBLÉE PROVINCIALE DU SUD

Amisi Musada Emérite 

 

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net