+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
PolitiqueSanté

SUD-KIVU : Gestion de la riposte covid-19, le gouverneur et son équipe ont échoué (OC Covid-19)

15980views

Quelques jours après l’annonce des nouvelles mesures de lutte contre la propagation du coronavirus au Sud-Kivu, des acteurs sociaux se lèvent pour dire non à ses mesures inadaptées au contexte de Bukavu. Ils demandent au gouverneur de réfléchir sur des mesures holistiques adaptés à la situation de Bukavu, pas du copier-coller.

Pour le pasteur Nicolas Kyalangaliwa membre du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu confiner la commune d’Ibanda pour trois jours c’est inopportun et inadapté.

« Ce confinement devait avoir lieu au début quand on avait deux cas. La première phase à échoué. La phase de prévention a vraiment échoué. On devrait nous dire pour quoi elle a échoué. Je suspecte que c’est à cause de la mauvaise gestion. La solution ne viendra pas de ce confinement mais de changement de méthode », conseille Nicolas Kyalangaliwa dans une interview accordée à nos confrères de laprunellerdc.info.

Abordant dans la même logique, l’Observatoire Citoyen Covid-19, pense que les mesures prises sont moins réfléchies et peuvent conduire à la banalisation.

« Tout en condamnant fermement cette attitude peu responsable de certains de nos compatriotes, continue à penser que la mauvaise gestion de la riposte caractérisée par une très mauvaise communication et par la prise des mesures moins réfléchies et sans aucune étude au préalable tant au niveau national qu’à celui des provinces, jouerait grandement dans cette banalisation et ce relâchement », alerte cette plateforme composée de quatorze organisations.

L’Observatoire Citoyen Covid-19 pense qu’il est possible de faire appliquer cette mesure en privilégiant l’approche de conscientisation et en cas d’obstination que ceux de nos compatriotes qui y tombent soient traités avec dignité humaine et surtout dans le strict respect des mesures barrières, notamment la distanciation sociale.

« Entasser dans des petites cellules de 3 à 5 mères plusieurs dizaines de personnes contribuerait à la propagation de la maladie », se plaint l’OC Covid-19 dans un communiqué de presse.

Face à toute ces plaintes, Nicolas Kyalangaliwa lui veut voir les personnes qui ont géré la première phase de la riposte au Sud-Kivu démissionner.

« Avec l’échec de la première phase on doit nous dire qui n’a pas bien fait son travail ou qui doit démissionner. On doit éviter cette équipe qui a échoué à la première phase », conclut Nicolas.

Lire aussi: Sud-Kivu/Covi-19: l’imprudence du gouverneur coûte la vie à ses administrés (société civile)

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net