+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
Politique

UVIRA : Des actions de charme qui exposent la province au Covid-19 (défenseurs de droits Humains)

Les acteurs de la société civile et défenseurs de droits humains s’étonnent du comportement affiché par Kinshasa, vis-à-vis de toutes les provinces pendant cette période de coronavirus. Des aides modiques, amenée aux victimes  par les membres du gouvernement  national. Ces derniers, viennent piétiner les mesures anti-covid-19, s’étonnent plus d’un Sud-Kivutien.  Les cœurs chagrinés, les voix se lèvent pour rappeler les mesures d’urgence prise le 26 mars par le chef de l’Etat Félix- Antoine Tshiseked Tshilombo, décrétant un état d’urgence sanitaire. Par conséquent, aujourd’hui on se pose  une question de savoir pourquoi les mêmes décideurs violent leur propre loi ? Covid-19 existe-il ou c’est de la mascarade pour une fois de plus envoyer des personnes venant de la zone dangereuses vers le Sud-Kivu?

’Nous sommes ahurie de constater que le président à cautionné qu’il y est une délégation en provenance de kinshasa pour les provinces au motif qu’ils sont venus en aide au confrère victime de catastrophe à Uvira et Kindu. Nous avons pensé qu’au regard de la menasses que présente ce virus dans le monde, il n’est pas question de se targuer un statut  quelconque qu’on a dans la société. Peut importe le rang  que ça soit le président de la république lui-même, Trump, Emmanuel Macron ou toute autre puissance mondiale, personne n’a le droit d’entrer au pays ‘’ rappelle Luc Murhambo défenseur de droit  et acteur de la société civile.

La délégation qui est venue de Kinshasa n’a pas voulu envoyer leur assistance tout droite vers le gouvernement provincial, ou soit les faire réceptionner par les élus d’Uvira à leur propre nom ?  Plusieurs observateurs pensent que les élus provinciaux également  sont même l’œil des sinistrés d’Uvira. Les gouverneurs ne pourraient avoir que l’obligation de rendre rapport à Kinshasa, ‘’voila la ville de Kinshasa vient d’envoyer leurs aides en hauteur d’autant et de l’assistance matériel d’autant’’.

‘‘on ne peut pas imaginer que tout un gouverneur qui représente le président en province puisse être ignoré à ce point et que l’on décide d’envoyer une délégation en provenance de Kinshasa où on doit payer un billet de 600 à 1000$ sans y mettre d’autres frais de séjours et l’on vienne remettre à la population moins de 5$ par ménage,. Ils ont bravé toutes les mesures sanitaires que le chef de l’Etat avait prises et sont parvenus à fouler la ville d’Uvira. Nous craignons toute menace, car notre province est en train d’évoluer positivement. Si jamais quelques cas s’annonce au Sud-Kivu, nous comprendrons que c’est Kinshasa qui nous amènerait,’’ Luc Murhambo acteur de la Société Civile.

Notre source déplore les réactions du gouvernement central qui violent se propres mesure. Pour rappel, nos sources sur place nous confirment qu’elles n’ont rien reçu comme aide du gouvernement provincial sauf 20 milles dollar provenant de députés élus d’Uvira.

Patrick Babwine

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net