+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
la mort de John Magufuli Pombe une perte pour l'Afrique
la mort de John Magufuli Pombe une perte pour l'Afrique
Politique

AFRIQUE : la mort de John Magufuli, une perte pour le continent Africain

427views

A l’âge de 61 ans John Magufuli  le président Tanzanien venait de lever sa révérence. Le président tanzanien John Magufuli, dont l’absence ces derniers jours faisait matière de débat et d’arrestation, est décédé de problèmes cardiaques, selon l’annonce faite à la télévision le mercredi 17 mars 2021 par la vice-présidente Samia Suluhu Hassan.

Un modèle des présidents patriotes et nationalistes que le continent africain vient encore de perdre.  Un deuxième Nyerere qui venait de s’écrouler, il laisse un vide dans les cœurs de tous ceux là qui avaient de l’admiration dans cet homme animé par un dévouement total de servir son peuple.

Dans son discours, Magufuli prédisait déjà sa mort en préparent son peuple à faire du bien et prendre la Tanzanie leur patrie comme l’unique et seule richesse pour laquelle tout le monde devrait se battre. Dans un petit extrait de son discours cet homme d’Eta prévenait son peuple en leur montrant qu’il était un serviteur et non un chef.

‘’Peuple Tanzanien je suis un serviteur du peuple, vous vous souviendrez de moi pas dans le mal mais plutôt dans le bien, parce que je sacrifie ma vie pour les Tanzaniens pauvres. Mettons nous ensemble pas de divisions tribales, ni des partis politiques, moins encore à cause des notre tendance religieuse. Levons nous et construisons notre pays la Tanzanie,’’ discours du défunt  président John Magufuli.

John Magufuli n’était pas uniquement un modèle aimé par le peuple Tanzanien mais aussi préféré par plusieurs Congolais qui souhaiteraient les dirigeants congolais suivre les pas de ce grand homme d’Etat.

‘’Ce qu’il disait, il l’a réellement vécu. Ce fut un vrai serviteur et rassembleur. Un peu comme Nyerere, mais en plus jeune et volontaire’’ témoigne Espé NGONGO MBULI  sur son compte tweeter.

Des réactions fusent de partout, car la plupart regrette le départ précoce du président Tanzanien. Pour le caucus de femmes du Sud Kivu, Magufuli est un président du peuple et non un politicien. Un dirigeant en même temps défenseur de son peuple.

‘’ Magufuli en  train de se promener au marché, le peuple lui a dit qu’il n’avait pas des toilettes . Ecoutez sa réponse: “si jamais l’on ne vous construit pas des latrines, allez faire vos besoins chez eux.  Vous dirigeants locaux, je pense qu’il est de votre mieux de construire dans trois jours de toilettes pour éviter des débordements, sinon je vous ordonne de placer de l’eau dans vos toilettes parce que vous allez recevoir ces vendeurs chez vous. A vous vendeurs et vendeuses ne payez pas des taxes avant qu’on ne vous donne la où faire vos besoins,’’ rappelle Lwashiga.

 

‘’Un baobab est tombé et laisse un grand vide. Faisons en sorte d’honorer sa mémoire en continuant sa lutte, celui du développement intégrale de l’#Afrique,’’ a-t-il recommandé Frumence Boroto sur son Tweeter

Rappelons que dans la même circonstance, le Burundi venait de perdre son président Pierre Nkurunzinza

Patrick Babwine

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp