+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

BUKAVU : 135$ tel est le prix désormais reconnu du passe port au Sud-Kivu (cadre du bureau passeport)

808views

Contrairement à ce que prévoit l’ordonnance présidentielle ramenant le frais d’octroi du passe port à 99 USD sur toute l’Etendue de la RD Congo, Bukavu et dans d’autres provinces, le passeport s’octroie à divers prix au mépris de la loi en vigueur. À Bukavu plusieurs personnes se plaignent d’être  victime d’extorsion par les services habilités.  170$ pour certains, d’autres auraient épuisé 140 $ pour en fin être en possession du document. Quand au service de captures, la somme de 135$ suffit pour obtenir le passeport.

De toutes se spéculations, la population se retrouve jusque là victime et ne connait plus qui dit vrai et à quel prix réellement s’acquière ce document qui du reste revêt un caractère luxueux, pourtant une identité comme toute autre.

’Nous ne parvenons plus à comprendre qui décide au Congo. Le chef de l’Etat signe une ordonnance et instruit le ministère des affaires étrangères à en poursuivre son exécution, mais la réalité est autre dans des bureaux au niveau de province. Nous payons les pots cassés, car les agents de bureau de passeport non payé se rabattent sur nous.  C’est vraiment inadmissible. L’on m’a exigé 20$ au bureau de la capture, pour aller retirer le formulaire il m’a fallu déposer 99$ et l’agence nationale de renseignement exige une autre somme de 20 voir 30$,  DGRAD également. Trop c’est trop,’’ se plait un habitant de la ville de Bukavu qui souhaitait avoir le passeport.

A notre source d’ajouté ‘’ quant bien même ils nous volent, le document n’arrive jamais à temps réel ici en province. Ils doivent tenir compte de nos urgences aussi que d’empocher l’argent et se taire’’.

Une dame bénéficiaire de ce document, se plait d’avoir terminé une somme équivalent à 150$. Et croit que cela n’est pas vraiment juste que  l’ordonnance signée par  le chef de l’Etat soit négligée au niveau de la base.

‘’ Nos dirigeants sont des amateurs de décisions et cela me décourage trop. Ils nous ont fait rêver que le passe port a été revu à la baisse et pourtant c’est du mensonge. Moi je crois qu’il est temps de respecter la population et ne dire que ce qu’on peut réaliser,’’ s’exclame une dame en colère.

Contacté un agent au centre de capture récuse toutes ces allégations et pense que ce qui disent 170 ou 150$ exagèrent. Pour lui 135 pour entrer en possession de son passeport.

‘’ Les habitants de la province peuvent dire ce qu’ils veulent mais ici chez nous au centre nous travaillons dans des conditions plus difficile. Kinshasa ne nous facilité pas les choses, depuis l’année passée ils n’ont fait que promettre la rétrocession chose que nous n’avons jamais vécue.  Nous faisons payer 20$ pour le fonctionnement de notre bureau, l’ANR perçoit 15 dollars sur toute l’étendue de la RDC et le 99$ est déposé pour le retrait du formulaire,’’ nous renseigne un agent au bureau de capture.

La même source renseigne que le bureau est prêt à démissionner ou fermer sa porte si jamais Kinshasa pouvait imposer l’annulation du 20$.

’Pour votre information, nous vous rassurons que nous sommes prêt à fermer les portes ou grever si les 20$ peuvent être annulé. Nous vous signalons qu’à Kinshasa, l’octroi du passe port est conditionné par 120$ à Lubumbashi c’est 160. Quant à ce qui est du retard, c’est Kinshasa qui fait traîner l’opération, car il nous faut une sommes pour chaque donnée que nous envoyons,’’ a-t-elle informé notre source.

A titre de renseignement, seul 49 dollars est le montant qui revient à la RDC, précise un agent du bureau de la capture.

Patrick Babwine

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp