+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
la rentrée parlementaire au sud-kivu, plusieurs points sur la table d'attente
la rentrée parlementaire au sud-kivu, plusieurs points sur la table d'attente
Politique

Sud-Kivu : Constitution d’un bureau d’âge, la main noire de Théo Kasi pour se maintenir (Réveil des indignés)

16038views

Dans un communiqué le directeur de l’administration de la province du Sud-Kivu, convoque une plénière pour la constitution du bureau d’âge. Matabaro Bisimwa invite cette plénière le 06 avril 2021. Dans un autre document, le président de l’organe délibérant affirme que Matabaro a été contraint à signer ce document. Il met en garde les personnes de mauvaise volonté qui tentent de désorienter l’attention de la population sur la mauvaise gestion du Sud Kivu.

Selon Matabaro Bisimwa, les honorables députés provinciaux sont invités dans la salle de plénière le mardi 06 Avril 2021 à 10 heures.

« Il est porté à la connaissance de tous les honorables députés provinciaux du Sud-Kivu qu’ils sont invités à prendre part à la séance plénière de ce Mardi 06 Avril 2021, à partir de 10 Heures, dans la salle des plénière, consacrée à la constitution du bureau d’âge », peut-on lire dans un communiqué signé par Matabaro Bisimwa directeur de l’administration de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu.

Selon un autre communiqué signé par l’honorable président de l’assemblée provinciale, Zacharie Lwamira fait mention des cas des menaces à l’encontre du  directeur de l’administration de l’assemblée provinciale.

« Au-delà des éléments sonores à notre possession nous pouvons citer le message ainsi libellé: Bsr (Bonsoir) Hon président, je suis très embarrassé, je viens d’être contraint de signer un document convoquant la plénière du bureau d’âge. Je vous prie de me comprendre dans cet état ».

Pour Zacharie Lwamira, cette façon de faire a pour objectif de désorienter l’attention de la population sur la mauvaise gestion criante observée dans la province.

Il demande aux députés et à la population d’être vigilants.

Certains mouvements citoyens et structures des jeunes projettent des actions citoyennes pour obliger le gouverneur Theo Kasi à la démission.

« Cette affaire de bureau d’âge à l’Assemblée provinciale est un forcing, et le dernier d’ailleurs, que tente le gouverneur Theo Kasi et qui va le faire couler sans doute. Ces scandales de détournements en cascade énervent. Dès demain, place à la mobilisation », fait savoir le réveil des indignés.

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net