+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Chérubin Okende, Porte-parole de Ensemble pour la République assassiné ce 13 juillet 2023 à Kinshasa.
Chérubin Okende, Porte-parole de Ensemble pour la République assassiné ce 13 juillet 2023 à Kinshasa.
ActualitéPolitique

KINSHASA : Assassinat de Chérubin Okende, porte-parole d’ENSEMBLE de Moïse Katumbi

918views

Le porte-parole d’ENSEMBLE pour la République, parti politique de l’opposant Moïse Katumbi, a été assassiné dans la capitale Congolaise. Ce 13 juillet 2023 dans la matinée, sur avenue Poids lourds, le corps de ce député national et ancien Ministre des Transport a été retrouvé à bord de sa voiture, criblé des balles. A 5 mois des élections générales au pays, l’insécurité et les tensions politiques ne font que monter.

Sur la toile, à tort ou à raison, cet assassinant est imputé au régime actuel qui est accusé de vouloir réduire tous les opposants au silence afin de sécuriser un deuxième mandant pour le Président Félix Tshisekedi. D’autres réactions soutenant le pouvoir en place dénoncent plutôt une stratégie des « ennemis du régime » pour faire porter le chapeau à Félix Tshisekedi à la veille des élections.

A cette triste nouvelle, le gouvernement congolais, par le biais de son porte-parole, présente ses condoléances « les plus attristées » à la famille de Okende. Il rassure qu’une enquête sera urgemment menée.

Tout en condamnant cet acte odieux, [le Gouvernement, Ndlr] a instruit tous les services de sécurité de faire diligence pour une enquête minutieuse afin de faire la lumière sur cet acte inadmissible, a tweeté Patrick Muyaya. 

Le 10 juillet, Chérubin était convoqué à la Cour constitutionnelle où il était attendu ce jeudi 13 par Lumu Mbaya Sylvain, juge rapporteur, « pour étudier et rédiger un rapport sur la déclaration écrite » relative à son patrimoine après son départ du gouvernement.

Le 12 juillet, Okende a accusé réception de cette invitation en sollicitant que cette ‘‘séance de travail’’ soit renvoyée à un jour plus tard, soit au vendredi 14 juillet.

Avant d’être retrouvé mort, le porte-parole d’ENSEMBLE pour la République était déjà déclaré par ses camarades comme ayant été porté disparu.

Dans une interview accordée à nos confrères de Radio France International depuis Abidjan où il séjourne, Moïse Katumbi dénonce « un assassinat politique ».

Pour rappel, le 28 décembre 2022, Chérubin Okende, alors Ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, avait démissionné du gouvernement. Il quittait ainsi le gouvernement conséquemment au fait que Moïse Katumbi, et « son » Ensemble pour la République, avait quitté l’Union Sacrée pour Nation, la plateforme qui porte la candidature de Félix Tshisekedi aux élections de décembre prochain.

Notons que l’environnement politique en RDC poursuit excessivement sa détérioration. A l’instar de Katumbi et Matata Ponyo, tous les opposants déclarés candidats aux élections présidentielles disent être inquiétés par le régime en place.

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp