+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Mbobero: Interventions de Jean Claude Zihalirwa, le barreau veut y voir clair (document)

381views

Dans une correspondance officielle adressée à Radio Maendeleo et à  la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, l’ordre des avocats demande des éclaircissements sur les interventions de Me Jean Claude Zihalizwa. Ce dernier aurait pris la parole devant les ondes d’une radio en date du 2 août 2020 en qualité d’avocat conseil de la famille Kabila Kabange sur le dossier Mbobero.

 

La rédaction de déboutrdc.net souhaitant vérifier l’authenticité de ladite correspondance, elle a pu contacter le Bâtonnier Claude Bagayamukwe qui réaffirme la véracité  du document. Dans cette correspondance, le bâtonnier voudrait savoir selon les normes régissant le métier d’avocat, Jean Claude Zihalirwa intervient au sein des médias avec quelle casquette ?  Comme avocat ou comme politicien ?

 C’est moi-même bâtonnier Bagayamukwe qui avait rédigé la lettre qui d’ailleurs était sous ma signature pour dire qu’elle est authentique. Kijana a déjà répondu nous attendons la réponse du Directeur de Maendeleo pour qu’on décide de ce qu’on doit faire. Ici nous avons des principes lorsque des avocats arrivent dans vos médias ils ne sont pas des maîtres. Le mal est qu’ils viennent là bas ils font des hérésies sur le plan du droit et racontent n’importe quoi et c’est le barreau qui est sali. La loi ici chez nous prévoit que lorsque l’avocat veut aller au média, il doit avoir l’autorisation du Barreau, ‘’ précise le bâtonnier Jean Claude Bagayamukwe.

Ce doyen des avocats,  interpelle le corps des avocats en leur montrant qu’ils ne sont pas des électrons libres. Il tient à instruire les  médias qui les reçoivent dans des émissions débats, à prendre soin de leur demander en qualité de qui ils souhaitent intervenir. Avocat, acteur sociaux, membre d’un parti politique ou autre.

Lire aussi : Sud-Kivu : Un avocat de Kabila déstabilise des victimes de #Mbobero, accompagné des militaires.

Contacté,  Jean-Claude Zihalirwa a semble ne pas trouver de l’importance dans les échanges avec le journaliste  de votre média. Il a préféré être évasif.

Vous organisez un débat sur la lettre signée par le Doyen du conseil de l’ordre si je comprends bien ? Le débat aura lieu où ? je ne comprend pas dans quoi vous êtes cher ami. Si vous voulez m’inviter à vous donner une opinion ou une information, prière me saisir par écrit, sinon suivre la procédure légale en ce qui me concerne…’’ , telles sont des réponses fournies par Jean Claude Zihalirwa sans donner une précision à la question lui posée.

Pour Deboutrdc/Patrick Babwine