+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SOCIETE CIVILE/SUD KIVU : Bashombe passe l’étendard à Adrien

314views

Un rendez vous du donné et du recevoir dans la salle Kaningu le Jeudi 10 décembre 2020. Le bureau de la coordination de la société civile sortant remet l’étendard à la nouvelle équipe conduite à la tête par Adrien Zawadi. Quant à la nouvelle équipe de rassurer qu’elle pourra tout mettre en œuvre pour rencontrer les aspirations de la population. Patient Bashombe recommande à son remplaçant de travailler en toute clarté, amour et d’éviter de traiter le dossier du bureau sur les réseaux sociaux.

Dans ce propos, Patient reconnait qu’il y a eu de failles que ses successeurs sont appelé à relever. Il demande pardon pour les actes promis mais non réalisé, mais également il a fait ses mea culpa à l’égard des âmes blessées suite à certains propos tenus, plus particulièrement à la communauté du Kivu.

« Toute les fois que vous verrez quelqu’un vous inviter à échanger des questions qui concernent votre Bureau, évitez le. Je voudrai vous demandez d’écouter les conseils de nos doyens, nous vous promettons tout le soutien et l’accompagnement dont vous aurez besoin. Nous avons fait beaucoup de chose mais il ya aussi ce que nous n’avons pas fait,» reconnait Bashombe président sortant du Bureau de la coordination de la société civile.

Me Bashombe recommande aux autres de leurs imiter dans les valeurs et non dans les antivaleurs.

Adrien prenant la parole, il revient sur le respect de  3P qui devrait le caractériser tout au long de son mandant, notamment la proximité, pro activité ainsi que la pression.

Lire:SOCIETE CIVILE : Face à face de trois candidats à la présidence ; REMEL-GL au cœur du débat public

« Je nous demande que chacun de nous soit prêt pour cette proximité là. Nous avons ici décidé avec vous d’être une société civile qui interagit, et que cette interaction n’est nullement pas une inféodation, » clarifie Adrien Zawadi nouveau directeur du Bureau de la coordination de la Société civile Sud-kivu.

 Pour Zawadi la collaboration entre les institutions politiques et les organisations de la société civile qui militent pour les développements n’est pas une fatalité, car la constitution clarifie que les institutions politiques doivent collaborer avec les organisations de la société civile qui. Et cette collaboration devrait se manifester par des subventions.

Patrick Babwine