+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitiqueSanté

SUD-KIVU : 1200$ condamnent les deux petits enfants à Ciriri, Ngwabidje n’a pas tenu promesse

637views

Depuis fin décembre de l’année 2019, la famille Ruhune Namegabe Eric continue à vivre une vie cauchemardeuse à l’hôpital de référence de Ciriri au Sud-Kivu. 8 mois après que cette famille soit victime d’un incendie  qui a coûté la vie à  la mère et son fils. Les deux autres  enfants rescapés et grièvement blessés, sont jusque là admis à l’hôpital de Ciriri sans aucune assistance. Il y a quelque mois le gouverneur de la province Théo Ngwabdji   a promis son soutien à ces enfants, mais rien n’est concret. Une facture de 1200$ déjà sortie, fait tourner la tête au pauvre père désœuvré. Transporté urgemment à l’hôpital l’or du drame, ces personnes regrettent pourquoi ont-elles survécu pour continuer la souffrance sur terre.

  Au delà de frais de l’hospitalisation, ces enfants gardés par leur père ont du mal à trouver quoi mettre sous la dent et ne font que vivre sous la dépendance des personnes de bonne fois.

’Nous sommes ici depuis le 29 décembre 2019, nous avons des sérieux problèmes de comment trouver quoi manger, difficile de payer les médicaments lorsque le médecin nous donne l’ordonnance. Nous n’avons jamais reçu des visites de la part de l’autorité, à part le chargé des affaires sociales du gouvernorat qui était envoyé prendre des renseignements, mais il ne nous a rien laissé et il ne plus jamais passé par ici.  Ce qui est curieux, il nous a appelé dehors sans aucun soutien,’’ déplore la famille.

Plusieurs défenseurs de droit de l’homme condamnent le silence coupable de l’autorité provinciale pourtant ayant fait des promesses envers ces sinistrés. Ces derniers rappellent que la non assistance à personne en danger est punissable par la loi.

‘’Pourquoi les dirigeant Congolais délaissent leurs administrés pendant cette période plus difficile où ils nécessitent un appui financier ainsi qu’un réconfort moral ? Aujourd’hui ces deux enfants se sont rétablis malgré qu’il y a besoin d’ une autre intervention pour redresser la main de la fille Ruhune Wivine de 9 ans. Que ce que ça coûte à la province de débloquer 1200$ pour que ces pauvres gens soient libre? continuer à les laisser dans ce casernement c’est le traumatiser d’avantage, ’’ regrette  ce défenseur de droit de l’homme.

Tout en fustigeant ce comportement qu’elle qualifie d’humain, notre source condamne la mauvaise foi et le manque d’amour de la part des dirigeants Congolais. Elle invite le gouverneur de la province à faire respecter sa parole d’honneur en faisant preuve de père de famille.

La demoiselle est nommée: RUHUNE Wivine: Âge: 9 ans, et le garçon: RUHUNE Augustin: Âge: 6 ans.                          Ces derniers (Wivine et son frère Ruhune Augustin) sont disposés à quitter l’hôpital si la facture est réglée.

Patrick Babwine

 

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp