+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EntreprenariatSanté

SUD-KIVU : Alerte Covid-19, adduction d’eau à KAHUNGU Kabare (Slife World)

419views

Alors que plusieurs communautés se butent au problème de manque d’eau pendant cette période de la Covid-19 ou l‘eau n’est seulement pas un breuvage, mais aussi un remède, SLIFE World, vient en rescousse à la population de Kabare. 6 bornes fontaines un Tank de 10mconstruit en faveur du  village de Kahungu dans le groupement d’Irambi Katana. Cette organisation locale appuyée financièrement par  SELAVIP aurait apporté une réponse au besoin urgent de la population de Kahungu en territoire de Kabare dans la province du Sud-Kivu. L’Infirmière Titulaire du centre de santé portant le même nom du village, a exprimé sa satisfaction et pense que leur partenaire aurait touché le réel problème de la communauté. Tout en encourageant SLIFE, les bénéficiaires recommandent au maître d’œuvre de songer à d’autres villages voisins qui souffrent du manque criant d’eau.

C’était après une séance de formation de trois jours du 12 au 14 août  portant sur la maintenance et la bonne gouvernance dans la gestion d’eau, suivi d’une visite d’œuvre sur le site conduit par le chargé de programme. Une trentaine des personnes faisant partie du comité de développement local ont participé à cette formation de 3 jours. L’eau c’est la vie dit-t-on, désormais la population qui a tant souffert voit de l’eau couler au sein de leurs tuyaux dans des parcelles. Insuffisant, mais déjà quelque chose qui soulagerait tant soit peu les bénéficiaires.

’Nous  remercions SLIFE World pour le grand travail abattu puisque dans notre  communauté c’était un besoin ultime. Avec ce réservoir l’air de santé est approvisionné et la population est aussi servie. Nous reformulons une autre demande pour que d’autres villages  soient desservis en eau potable. Comme Maziba, Chombo, Kamusihe, Cahoboka et Cilolo où encore la plus part de la population continue à puiser l’eau de la rivière, au risque d’attraper de maladies hydriques,’’ recommande Muganga Nabami Alda infirmière titulaire du centre de santé Kahungu.

Les habitants de ce village, remercient l’organisation par le fait que ce projet d’adduction d’eau serait venu limiter l’augmentation des maladies dites de mains sales. Malgré ce qui est faits, le vœu de plusieurs est l’extension du projet dans plusieurs villages.

image borne fontaine Slife/Deboutrdc World
image borne fontaine Slife/Deboutrdc World

Pour le chargé de programme, c’est projet qui avait commencé depuis le mois de mars était axé sur trois phases important dans une échéance de 6 mois. La première phase consistait à ce que l’on érige les bornes fontaines, la deuxième phase c’était l’érection de réservoir de 10m 3 et enfin la construction d’un décanteur.

’Pendant cette période où la communauté internationale et nationale exigent de l’eau à titre de mesure barrière contre coronavirus, on a trouvé que ce projet est venu répondre à plusieurs problèmes à part résoudre la question des maladies à caractère hydrique, et celles des mains sales. C’est un projet qui est venu avec peu de moyens mais aussi avec la collaboration de la communauté et est parvenu à atteindre ses objectifs,’’ rassure Guillaume Bitorwa chargé de programme Slife World Sud-Kivu.

Rappelons que les besoins demeurent jusque là énormes. Un grand nombre de personne s’approvisionne dans des rivières d’où nécessité l’augmentation d’autres sources. Ce projet avait été réalisé par l’appui financier de SELAVIP, une organisation Sud- Américaine ayant son siège en Chili.

Signalons que cette organisation se prépare à remettre provisoirement l‘œuvre  aux bénéficiaires en date du 20 août 2020.

Patrick Babwine