+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PolitiqueSanté

SUD-KIVU/ Regideso: Deux mois de gratuités, un cadeau Romain, la population dénonce

287views

La surfacturation de la société Regideso inquiète tous les abonnés dans la ville de Bukavu et amène à croire que la société serait en train de récupérer les deux mois de la gratuité prônée par le président de la République. Une catégorie d’abonnés qui payaient entre 9 milles et 20 milles francs Congolais aujourd’hui paient  35 voir 50 milles et ceux là qui payaient 38 milles voient leur facture monter à 81 milles franc Congolais. Pour la Regideso par contre, la population de Bukavu s’est emballée dans l’ambiance de la gratuité en se transformant soit en vendeur de l’eau ou soit elle en a faite mauvais usage.

Circulant notre micro dans la ville de Bukavu, les habitats rencontrés déplorent cette façon de faire de la société qui du reste semble ne pas être au service de la population. Ces derniers font référence à la résistance du directeur  de la Regideso qui dès le lancement de  deux mois de gratuité (mars et avril) aurait fait preuve de la mauvaise fois.

’Nous sommes bien convaincu que la Regideso comme son directeur provincial n’était pas d’accord avec la gratuit lancée par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshilombo, il ne devrait que faire ce que nous voyons. Dans notre quartier nous ne parvenons pas à comprendre comment nos factures peuvent galoper jusqu’à ce niveau (multiplié par 2 ou par 3). Moi personnellement ma consommation est restée  intact, alors je ne parviens pas à comprendre par quel mécanisme ma facture peut passer de 32 235FC à 81 571FC. Chez mon voisin la facture de février était 22 564 000FC alors qu’en mai elle est passée à 38 000FC, ’’ se plaint un abonné de la Regideson dans le quartier Nkafu en commune de Kadutu, Av. Ciberha.

factures de la regideso
factures de la regideso
Exif_JPEG_420

Le chargé de la communication à la Regideso Bukavu, pense que la population devrait être conséquente de la mauvaise façon qu’elle a utilisé cette eau au point même d’oublier que la gratuité avait pris fin au mois d’avril.

‘’Plusieurs personnes lavaient des motos dans leurs parcelles, et d’autres se sont livrées à la commercialisation de l’eau de la Regideso sans gêne. Si vous regardez bien dans leur historique, les consommations antérieures étaient minimisées. Mais pendant les mois de confinement où tous nos abonnés jouissaient de la gratuité, ils se sont emballés dans l’abondance,’’ renseigne David Mupenda chargé de la communication à la direction de la regideso Bukavu

la population pense que la société de distribution d’eaux dans la ville de Bukavu aurait une face cachée dans cette opération de surfacturation. cette dernière n’aurait aucun doute que la Regideso serait revenue sur les anciens indexes de la période de gratuité. pour les personnes rencontrées confirment qu’il y a aucun doute que la Regideso ait joué au malin, l’idée que le chargé de la communication rejette en bloque et ramène la population au bon usage de bien public.

A notre source d’ajouter que l’aspect tarification varie d’un mois à l’autre. Et qu’elle n’est pas fixée au niveau de la société mais plutôt par le ministère national de l’économie.

David renseigne que le calcul du net à payer dépend des nombres de m3 consommés augmenté du TV.

Patrick Babwine