+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, mars 2, 2021
DDH et Journaliste

BUKAVU : Au moins 3 journalistes violement agressés lors d’une marche des étudiants

51views

Une manifestation pour réclamer la reprise de cours a été violement primée ce mardi 12 janvier 2021 à Bukavu, province du Sud-Kivu. Les éléments de la police déployés sur le lieu, ont agressé et tabassé des journalistes en plein exercice de leur métier.

Des professionnels des médias présents à cette manifestation parlent d’une agression parfaitement inadmissible, on enregistre des menaces physiques et des téléphones ravis. Ces derniers ont dénoncé cette agression, soulignant qu’elle porte atteinte à la liberté de la presse.

« Ils m’ont tabassé lors des échauffourées après avoir brandi ma carte certifiant que je suis journaliste à canal futur et m’ont demandé de leur remettre mon téléphone, j’étais déjà dans un état où je ne pouvais pas refuser, » nous a confié Jérémie Matabaro, journaliste de Canal futur et l’un de victimes qui a été acheminée dans une structure sanitaire de la place pour des soins appropriés.

D’autres professionnels des médias témoignent comment ils ont été la cible des hommes en uniforme.

’Ils m’ont brutalisé et m’ont administré des coups et pourtant ils m’ont vu avec mes confrères et appareils de reportage. Ceci doit cesser nous ne pouvons pas admettre telle chose,’’ s’exclame un journaliste chasseur d’image.

De son côté, un commandant de la police de l’unité Groupe Mobile d’Intervention GMI, a condamné cet acte et a appelé les journalistes à l’apaisement. Celui-ci a promu d’instruire ses troupeaux à garder les journalistes loin des tiraillements.

Il sied de noter que les manifestants ont été dispersés après avoir refusé d’adhérer à l’idée du maire de Bukavu ad intérim, qui leur a demandé de constituer un groupe de dix pour le dépôt de leur mémorandum au gouvernorat de province. La manifestation s’est clôturée à queue de poisson.

Par Bernardin Matabaro

Lire aussi: Sud-Kivu : La marche des étudiants dispersée à Bukavu

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net