+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

GOMA : Répression cruelle des manifestations anti-Monusco à Goma,

375views

Des tueries on en parle à l’Est de la République Démocratique du Congo. Les marches pacifiques réprimées par les agents de l’ordre sur coup des matraques aux manifestants, ces derniers réclamant le départ de la Monusco. 20 ans durant aucun travail palpable n’est fournie par cette mission onusienne.  Avec une profonde affliction, Jean-Paul Paluku Ngahangondi s’est adressé au ministre pour lui faire part de la situation dans laquelle est plongée la province du Nord-Kivu et ainsi lancer un cri d’alarme face au silence qui s’observe dans cette région.

Dans sa correspondance, cet élu de la province du Nord-Kivu fait un constat amère de la manière dont les marches sont en train d’être réprimées et met en cause la vantardise dont usent les autorités pour louer les agents de l’ordre qui ne font rien.

« la manière dont les manifestants, pourtant pacifiques ont été arrêtés le lundi dernier dans l’agglomération de Kasindi en territoire de Beni et conduits en ville de Beni pour y être détenus et la façon dont ceux de la journée d’hier jeudi ont été roués des coups et fouets comme des serpents pendant leur arrestation en ville de Beni sont une preuve irréfutable des actes cruels, »

D’ajouter, dans sa correspondance, cet élu a sollicité l’implication du premier ministre pour stabiliser la province du Nord-Kivu,

« C’est pourquoi, votre prompte implication s’avère impérieuse en vue de voir ces agents de l’ordre qui se sont rendus coupables des actes portant atteinte à l’honneur public se trouvent poursuivis et soumis à la rigueur de loi ; »  renseigne-t-il

Cette série des répressions continue à battre record. Pendant la journée du vendredi et de Lundi,  une manifestation sanglante causant plusieurs blessés par armes blanches. Le gouvernent a décidé de s’impliquer en tirant des balles réelles afin des mater les manifestant.  Des arrestations ont eu lieu lors des manifestations de contestation réclamant le départ des forces onusiennes qui contribueraient aux différents massacres dans la ville de Beni en province du Nord-Kivu.

Signalons que le gouverneur du Nord Kivu Karly Nzanzu suspend toutes les manifestations dans la province et plus particulièrement la ville de Goma.

Hortense Zabona

  

 

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp