+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Sud-Kivu : Départ de Ngwabidje, Lukwebo joue-t-il à la chauve-souris ?

727views

La pétition qui demande  le départ du gouverneur Théo Kasi continue de parler d’elle. Après une séance d’échanges entre Bahati Lukwebo et une délégation de Sud-Kivutiens, le 24 Mars 2021 à Kinshasa, Bahati Lukwebo  a affirmé ne pas être d’accord avec la médiocrité. Il a part la même occasion, demandé aux députés provinciaux de prendre leurs responsabilités. Quelques heures après, c’est un autre message qui tombe dans les réseaux sociaux où il semble tirer à boulet rouge sur les jeunes pétitionnaires.

« Au terme de l’entretien au cours duquel votre délégation est revenue sur le regrettable recul de la Province sous la mauvaise gouvernance  de Monsieur Théo NGWABIDJE Kasi, l’honorable Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo Lukwebo a décliné avec force toute responsabilité par rapport aux échecs de celui qu’il avait aidé à devenir Gouverneur de province », fait savoir la délégation.

Et d’ajouter :

« Le sénateur a renchéri en demandant avec une ferme insistance aux députés provinciaux du Sud-Kivu de prendre leurs responsabilités pour freiner la descente aux enfers de la Province et les malheurs de la population ».

Vingt-quatre heures après la réception de cette délégation, un autre message circule dans les réseaux sociaux signé par le sénateur. Dans ce message, il demande aux jeunes qui réclament le départ de Ngwabidje de se désolidariser avec les ennemis de la province.

« Je fais un vibrant appel à tous les jeunes encore conscients et épris de bonne citoyenneté, de pouvoir se désolidariser avec des ennemies et jalouses de l’émergence de notre chère provinces, qui doit désormais être facilité par la stabilité et la collaboration des institutions provinciales », peut-on lire dans le message signé Professeur Modeste B.Lukwebo

La cellule de communication de l’AFDC fait savoir que ce dernier message n’est pas de Lukwebo.

« Je tiens à signaler que ce message ne vient pas de l’honorable Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo, bien qu’un fils du Sud-Kivu préoccupé par le développement du pays en général et du Sud-Kivu en particulier. Ceux qui s’adonnent à cette intoxication sont les seuls auteurs dudit message », précise Arsène Zagabe communicateur AFDC.

Depuis le début de la circulation de la pétition  qui vise le gouverneur Théo Kasi des messages circulent  sur les réseaux sociaux allant dans tout le sens.

Des jeunes de mouvements citoyens auraient reçu de l’argent pour corrompre les pétitionnaires.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp