+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Politique

Sud-Kivu : Vomi par ses administrés, Théo Kasi tente le dialogue (pétitionnaires)

16138views

Plusieurs organisations de jeunes du Sud-Kivu protestent le schéma du gouverneur de province Theo Kasi d’organiser des consultations. Pour ces organisations, cette façon de faire est un moyen de se maintenir au pouvoir et pourtant il est déjà désavoué et vomi par la population.

Peur d’affronter les députés ?

Ces jeunes regrettent de voir qu’au lieu de se justifier devant la représentation provinciale, le Gouverneur Théo NGWABIDJE préfère passer son temps derrière le miroir de l’orgueil et d’autosatisfaction en se trompant qu’un point de presse peut le blanchir et vider les accusations lui reprochées dans la motion, dans les questions écrites, autres actions parlementaires et citoyennes.

« Bien plus, en dépit de la mauvaise gestion, des accusations accablantes de détournement, d’opacité dans la gestion des finances publiques en Province, des prêts à usure contractés auprès des cambistes dont l’origine des fonds est inconnue, et de prise d’intérêts illégaux dans la passation des marchés publics et/ou partenariats publics privés et autres antivaleurs; il est regrettable que le Gouverneur Théo NGWABIDJE s’obstine à ne pas choisir la voie de la grandeur, celle de la démission », écrivent-ils.

Theo Kasi, lui, c’est le problème !

Ces jeunes regrettent aussi de voir que sous son ordre certains policiers ont tiré à balle réelles sur des députés, journaliste et habitants de Bukavu venus écouter leurs élus le Dimanche 18 Avril 2021 au terrain de Funu dans la vile de Bukavu.

« Pour toutes ces raisons susmentionnées, nous nous opposons farouchement aux consultations, car Il est inconcevable que le Gouverneur désavoué et vomi par la population initie des consultations alors qu’il est lui-même le problème et la cause du recul et la descente en enfer de la Province », protestent-ils.

Démissionner la seule voix raisonnable

Ils demandent au Bureau de l’Assemblée Provinciale à revenir à la raison et à lancer l’invitation au Gouverneur pour qu’il s’explique devant la représentation provinciale des griefs lui reprochés dans la motion et dans d’autres actions parlementaires et citoyennes.

« À défaut pour le Gouverneur de s’expliquer, de démissionner ou de partir par le vote d’une motion, nous annonçons des actions de grande envergure aux côtés de toute la population de la ville de Bukavu et celle des territoires, car aucune armée au monde ne peut vaincre le Peuple », promettent-ils dans leur déclaration signée par 10 représentants des organisations.

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net