+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Premier jour de la journée ville morte en Ituri
Premier jour de la journée ville morte en Ituri
Actualité

ITURI : Le premier jour de la ville morte décrétée à Bunia,  une réussite

688views

Toutes les activités sont paralysées dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituriri en RDC. Les écoles fermées et les marchés, Boutiques, magasins, banques n’ont pas ouvert leurs portes suite à la journée ville morte de trois jours décrétée par la société civile de l’Ituri pour décrier la situation sécuritaire.

La société civile de cette partie de la RDC dénonce la dégradation de la situation sécuritaire. Cette structure citoyenne  déplore les tueries en masse de civiles et des éléments de force de l’ordre dans différents territoires de l’Ituri.

Selon Radio Okapi, le matin de ce mardi 20 avril 2021, certains jeunes en colère sont descendus dans les rues de la ville de Bunia pour manifester leur mécontentement suite à l’attaque de leur village par les miliciens. Notre source précise que, cet acte a créé une psychose dans la ville.

« Vers 7h, heure locale, toutes les activités dans la ville étaient paralysées sur les marchés, boutiques, magasins, stations-services et institutions bancaires étaient fermés, mais l’on pouvait voir par-ci par-là le long du boulevard de libération, des attroupements de personnes, cela conformément au mot d’ordre de la société civile qui a décrété depuis trois jours de ville morte à Bunia, c’est pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité qui dénombre chaque jour des morts, » rapporte radio okapi.

De son côté, Jean Bamanisa, Gouverneur de l’Ituri, s’insurge contre toute manifestation qui vise à perturber les activités dans la ville de Bunia. Il appelle à la cohésion et invite la population à ne pas jouer au jeu de  l’ennemi qui risque d’en profiter pour déstabiliser la province.

Par Bernardin Matabaro

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp